Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
14 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
22 jours
02 avr.
-
05 avr.
EL1 dans
35 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
71 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
84 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
106 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
120 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
127 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
141 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
155 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
183 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
190 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
204 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
211 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
224 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
239 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
246 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
260 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
274 jours

Hamilton se réjouit du "premier compliment de Ferrari en 13 ans"

partages
commentaires
Hamilton se réjouit du "premier compliment de Ferrari en 13 ans"
Par :
1 déc. 2019 à 11:15

Lewis Hamilton a poliment mais fermement rappelé à Ferrari que les commentaires d'appréciation de Mattia Binotto à son égard étaient la première marque de respect adressée par Ferrari à son égard depuis le début de sa carrière, alors que le Britannique arrive au bout de son contrat avec Mercedes.

Lewis Hamilton se dit "reconnaissant" envers les commentaires élogieux de Mattia Binotto, ajoutant toutefois que même s'il apprécie le fait de recevoir "les premiers compliments en 13 ans" de Ferrari, ceux-ci ne sont "que des mots".

Interrogé à Abu Dhabi sur le fait de voir Hamilton potentiellement sur le marché des transferts pour la saison 2021, Binotto a répondu que le Britannique était un pilote "sortant du lot" et que sa disponibilité éventuelle ne pouvait "que le rendre heureux". Dans le même temps, des rumeurs de paddock ont fait état de deux possibles rencontres ayant eu lieu dans le courant de l'année entre Hamilton et John Elkann, le président de Ferrari.

Amené à lui-même réagir aux commentaires de Binotto, Hamilton a oscillé entre appréciation des commentaires faits par l'Italien et remise au clair de sa satisfaction d'évoluer dans l'environnement Mercedes.

Lire aussi :

"Je pense que c'est le premier compliment que j'ai reçu de Ferrari en 13 ans", a-t-il badiné, non sans faire passer un message. "Je ne me souviens honnêtement pas qu'ils m'aient mentionné une quelconque fois, donc merci, je le prends. Mais cela ne veut rien dire, réellement. Ce ne sont que des mots, mais oui, c'est gentil. Il a fallu toutes ces années pour qu'ils le reconnaissent, mais j'en suis reconnaissant."

Nombre de pilotes conditionnant l'intégralité du marché des transferts en F1 seront sur le marché au terme de la saison 2020 : ce sera le cas de Hamilton et Bottas (Mercedes), Vettel (Ferrari) ou encore Verstappen et Albon (Red Bull). La nature du contrat à long terme signé par Leclerc avec Ferrari n'est pas exactement connue mais le Monégasque pourrait aussi se trouver disponible. Hamilton explique quoi qu'il en soit qu'en dépit des options ouvertes, il est plus que probable que sa décision se porte que le fait de rester avec Mercedes et se lancer dans le défi des nouvelles réglementations technique, sportive et commerciale avec la firme à l'étoile.

Hamilton a rejoint l'équipe d'usine Mercedes en 2013 et a remporté cinq de ses six couronnes mondiales avec la structure de Brackley, au cours d'une ère de domination de la marque avec les motorisations V6 hybrides. Il a par ailleurs disputé l'intégralité de sa carrière en F1 avec un moteur Mercedes, ayant été propulsé par la marque chez McLaren entre 2007 et 2012.

Lire aussi :

Lorsqu'il lui est demandé si Binotto perd son temps en cherchant à lui lancer des éloges, Hamilton répond qu'il "n'est jamais une perte de temps que d’être agréable avec autrui". "Cela fait vraiment, vraiment longtemps, et il s'agit d'une équipe que j'ai toujours apprécié au fil du temps. Obtenir leur respect à travers quelqu'un de chez eux qui est bien évidemment très haut placé n'est pas une mauvaise chose. Je pense qu'ils ont deux super pilotes actuellement, mais qui sait ce que le marché des transferts va produire l'an prochain..."

"Pour être vraiment honnête, je ne suis pas vraiment concentré sur cela au moment présent : j'essaie de m'assurer de finir [la saison] de manière solide. J'ai un groupe de personnes incroyable là où je me trouve et je sens que je leur dois encore de donner tout mon cœur et 100% de mon énergie, particulièrement compte tenu du fait que je suis toujours sous contrat et que les négociations n'ont pas encore débuté. Je ne sais sincèrement pas comment va se dérouler la prochaine phase d'un point de vue contractuel. C'est très étrange de devoir le faire presque un an avant qu'il n'arrive à son terme et que ça ne puisse pas être fait à la fin, mais c'est comme ça."

Article suivant
Russell aura 3 journées de tests avec Mercedes d'ici la fin d'année

Article précédent

Russell aura 3 journées de tests avec Mercedes d'ici la fin d'année

Article suivant

L'avancée des travaux à Zandvoort en images

L'avancée des travaux à Zandvoort en images
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Abu Dhabi
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Équipes Mercedes Boutique , Ferrari Boutique
Auteur Guillaume Navarro