Hamilton-Mercedes : un duo uni, travailleur et "à son meilleur niveau"

Nombreux sont ceux qui considèrent la victoire de Lewis Hamilton et Mercedes à Singapour comme la plus aboutie de la saison. C'est également le sentiment qui règne au sein de l'écurie allemande.

Hamilton-Mercedes : un duo uni, travailleur et "à son meilleur niveau"
Max Verstappen, Red Bull Racing, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 et Sebastian Vettel, Ferrari sur le podium
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09 EQ Power+
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 dans le parc fermé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09 EQ Power+, saute de sa voiture dans le Parc Fermé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09 EQ Power+, devant Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, Max Verstappen, Red Bull Racing RB14, Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09 EQ Power+, et le reste du peloton au départ
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 dans le parc fermé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09 EQ Power+
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09 EQ Power+, et Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, dans le Parc Fermé à la fin de la course
Le panneau de Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1

Vainqueur pour la seconde fois consécutive – et la quatrième de sa carrière – du Grand Prix de Singapour, Lewis Hamilton a enfoncé le clou au championnat dans la lutte qui l'oppose à Sebastian Vettel. Pourtant, comme ces dernières années, Mercedes n'arrivait pas à Marina Bay avec l'étiquette de favori…

L'an passé, ce sont les circonstances de course – et surtout du départ – qui avaient offert la victoire au Britannique sur un terrain de jeu où la Flèche d'Argent n'excellait pas. Cette fois-ci, c'est ce que le quadruple Champion du monde décrit comme un travail acharné, de tous les instants, qui est à mettre en lumière pour expliquer un succès qui, par la manière impeccable dont il a été acquis, a presque surpris.

Lire aussi :

On avait presque oublié trop vite que Mercedes était la référence de ces dernières années tant, en performance pure, Ferrari paraissait avoir pris un léger ascendant. Mais la firme à l'étoile a répondu avec son professionnalisme, sa recherche du détail et l'expérience d'un groupe plus uni que jamais à en croire son pilote vedette.

"Nous étions optimistes pour ce week-end, nous avons travaillé très dur. Mais nous ne savions pas...", confie Lewis Hamilton à Sky Sports après le 69e succès de sa carrière en Formule 1. "Je n'ai jamais vu Toto [Wolff] si content, et je sais que Niki [Lauda] l'est aussi, tout comme Dieter [Zetsche] et tous les membres du conseil d'administration."

"Si l'on regarde notre historique ici... Nous savions que ce circuit arrivait, nous savions que ça allait être dur, mais nous avons travaillé constamment pour faire mieux. Les gars vous diront à quel point les débriefings ont été importants pour désigner les domaines à améliorer sur la voiture. J'ai toujours eu Bono [Peter Bonnington, son ingénieur de course] à mes côtés. Ils ont travaillé sans relâche pour que la voiture soit exactement ce que je veux. Nous devons conserver la même mentalité et rester aussi travailleurs."

"J'ai une confiance sans faille dans cette équipe, je crois véritablement que nous sommes plus unis. J'ai les meilleurs gars dans mon équipe, ils sont tous à leur meilleur niveau, tout comme moi. C'est ce que nous faisons tous les week-ends en ce moment !"

Désormais à la tête d'une avance de 40 points sur Sebastian Vettel, Lewis Hamilton se retrouve dans une situation favorable alors que six Grands Prix restent à disputer. Mais avec encore 150 points à distribuer, le pilote Mercedes n'a aucunement l'intention de prendre quoi que ce soit pour acquis, et ne voit qu'une seule manière de parvenir au but : poursuivre le travail acharné et continuer à appréhender une monoplace qui se bonifie grâce à la compréhension qui en est faite.

"Je progresse chaque week-end, j'apprends encore à connaître la voiture", insiste-t-il. "Le meilleur reste à venir, nous avons encore des choses à améliorer. Nous ne pouvons pas changer d'approche, il faut continuer à travailler dur. Nous n'avions pas d'évolutions ce week-end, mais c'est un rêve pour tout pilote d'avoir la plateforme qui permette d'exploiter son plein potentiel. C'est ce qui me motive le plus."

partages
commentaires
Renault grappille malgré des sentiments mitigés
Article précédent

Renault grappille malgré des sentiments mitigés

Article suivant

Drapeaux bleus : la FIA imperméable à la requête de Bottas

Drapeaux bleus : la FIA imperméable à la requête de Bottas
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021