Hamilton : "Valtteri méritait la victoire"

Vainqueur d'un nouveau Grand Prix à rebondissements sur le tracé urbain de Bakou, Lewis Hamilton semblait parti pour signer une troisième place décevante. Mais les derniers tours lui ont offert une improbable victoire.

Hamilton : "Valtteri méritait la victoire"
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, se fait applaudir par les commissaires après la course
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 lors de la conférence de presse
Le panneau des stands de Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09 EQ Power+
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H devant Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09 EQ Power+
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, parle avec Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1, après les qualifs
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 dans le Parc Fermé
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, devant Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, et Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer
La voiture de sécurité devant Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09

De nouveau, le Grand Prix d'Azerbaïdjan aura offert un incroyable dénouement au terme des 51 tours de sa course. Et le Britannique, Champion du monde en titre, aura bénéficié d'un concours de circonstances favorables pour transformer une troisième place certaine en une victoire inattendue.

Et le premier acte de cette victoire, la 63e de Hamilton, s'est sans doute joué dans le premier relais, quand le pilote Mercedes a bloqué ses roues et a dû avancer son premier arrêt au stand. Reparti troisième, il a vu Valtteri Bottas prendre la tête au moment où Sebastian Vettel a lui-même effectué son arrêt.

Le Finlandais a alors fait un travail remarquable pour allonger au maximum son premier relais. Un travail payant puisque quand les Red Bull se sont accrochées, le #77 s'est emparé du commandement en profitant du Safety Car. La relance a été marquée par l'attaque manquée de Vettel sur la Mercedes de tête – moment où l'Allemand a alors non seulement perdu la course mais aussi le podium – puis, quelques instants après, par le passage de Bottas sur des débris restés au milieu de la trajectoire dans la longue ligne droite de départ/arrivée.

Crevé à l'arrière droit, celui qui se dirigeait vers la victoire a dû mettre pied à terre et laisser à Hamilton le soin de conclure en signant son premier succès de la saison et le premier de Mercedes en 2018. Dans le parc fermé, le Britannique s'est montré humble face à un succès qui s'est offert à lui : "C'est vraiment une course très émouvante. Valtteri a fait un travail exceptionnel aujourd'hui, il méritait vraiment la victoire. Sebastian a aussi fait du très bon travail. Ça fait bizarre d'être là."

De son côté, Niki Lauda, président non exécutif de la marque allemande, était partagé face aux événements de la fin de course qui a vu le doublé des Flèches d'Argent se transformer en une victoire simple et un abandon seulement.

"Pourquoi n'ont-ils pas nettoyé le circuit comme il faut ?", a-t-il lancé sur Sky Sports. "Il y avait largement le temps de le faire. Pour Lewis, c'est très bien. Mais ils auraient pu le voir. Le Safety Car est resté une éternité. Pourquoi personne ne l'a-t-il ramassé ? Bref, c'est comme ça. [Bottas] a tout fait à la perfection, il aurait pu gagner la course facilement après le restart. Heureusement, Lewis a saisi l'opportunité et a gagné."

partages
commentaires
Räikkönen sur une deuxième marche du podium inespérée !
Article précédent

Räikkönen sur une deuxième marche du podium inespérée !

Article suivant

Sous enquête, Pérez pourrait perdre son podium

Sous enquête, Pérez pourrait perdre son podium
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021