La route de Lewis Hamilton vers le 5e titre mondial

partages
commentaires
La route de Lewis Hamilton vers le 5e titre mondial
Par : Fabien Gaillard
29 oct. 2018 à 08:00

Sacré Champion du monde 2018 à l'issue du Grand Prix du Mexique 2018 de F1, Lewis Hamilton a de nouveau triomphé face à Sebastian Vettel. Retour sur les étapes d'un titre qui le place aux côtés de Juan Manuel Fangio et Michael Schumacher.

Diapo
Liste

1/21

Photo de: Zak Mauger / LAT Images

Au sortir d'une saison 2017 qui avait vu une lutte, parfois électrique, entre Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, et qui avait finalement penché en faveur du premier, beaucoup s'attendent à ce que 2018 soit un nouveau chapeau du duel entre les deux pilotes les plus titrés de leur génération, avec en point de mire une cinquième couronne. Les essais hivernaux donnent clairement le ton : Mercedes et Ferrari ont été les plus impressionnants.

Australie

Australie
2/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

Après une pole position inatteignable, six dixièmes devant les deux Ferrari, on croit Hamilton lancé vers la victoire. Cependant, dans le premier relais, Ferrari décide de séparer les stratégies : si Räikkönen, second, s'arrête tôt et oblige Hamilton à faire de même, Vettel reste, lui, en piste. L'Allemand étire son relais jusqu'à un 25e tour crucial où, suite à l'arrêt en piste de Grosjean, le Virtual Safety Car est déployé.

Mercedes, sur la base de mauvais calculs, a laissé trop d'écart entre le 44 et le 5. Conséquence : Vettel passe par les stands et profite de la vitesse réduite en piste pour ressortir devant, d'à peine une seconde. La fin de course sera disputée mais le Champion en titre ne pourra rien tenter et verra Vettel remporter la première manche.

Bahreïn

Bahreïn
3/21

Photo de: Steven Tee / LAT Images

Qualifié quatrième, Hamilton doit en sus subir une pénalité de cinq places pour changement de boîte de vitesses. Prudent au départ, le Britannique survit à un contact avec Verstappen puis dépasse trois voitures d'un coup à l'entame du cinquième tour. Il remontera ensuite progressivement jusqu'à la quatrième position, avant de bénéficier de l'abandon de Räikkönen, alors troisième, suite à un arrêt au stand manqué (lors duquel un mécanicien est gravement blessé à la jambe). La victoire se joue entre Vettel et Bottas, et l'Allemand sort de nouveau vainqueur. Hamilton compte déjà 17 points de retard.

Chine

Chine
4/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

Sur le tracé de Shanghai, Hamilton ne signe que le quatrième temps en qualifications. Surtout, dans un jardin de Mercedes et dans des conditions fraîches, Ferrari étrille les Flèches d'Argent de plus d'une demi-seconde. Le lendemain, c'est plus serré : une lutte pour la victoire s'engage entre Vettel et Bottas. Derrière, Hamilton, passé par Verstappen au départ, est à une poussive cinquième place.

Tout bascule quand le Safety Car entre en piste pour nettoyer des débris au 31e passage : les Red Bull chaussent des pneus plus performants et neufs. Ricciardo remonte même jusqu'à la tête pour s'imposer. Surtout, derrière, même si son écurie ne l'a pas arrêté et qu'il est débordé par les RB14, Hamilton bénéficie d'un coup de pouce du destin : Verstappen accroche Vettel. L'Allemand, en perdition, termine finalement huitième, quand le Britannique franchit la ligne cinquième mais gagne une place grâce à la pénalité infligée à Verstappen. Il revient à neuf points.

Azerbaïdjan

Azerbaïdjan
5/21

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

Vettel signe une nouvelle pole mais les Mercedes (Hamilton devant Bottas) sont plus proches qu'attendu. Le premier relais voit un statu quo aux trois premières places, l'Allemand s'échappant progressivement. Le Britannique commet une erreur et doit alors raccourcir son relais pour changer de pneus dès le 21e tour. Vettel fait de même quelques boucles plus tard. Bottas choisit de rester en piste et c'est la bonne pioche : il bénéficie de l'accrochage entre les deux Red Bull pour s'arrêter tout en conservant les commandes au moment de la sortie du Safety Car.

Le restart voit une lutte à quatre lors de laquelle Vettel, en voulant dépasser Bottas, perdra gros. Alors que la victoire semble lui tendre les bras, le Finlandais roule sur des débris dans la ligne droite à l'entame de l'avant-dernier tour et crève. Hamilton hérite de sa première victoire de la saison et prend même la tête du championnat, pour quatre points.

Espagne

Espagne
6/21

Photo de: Steve Etherington / LAT Images

En Catalogne, Hamilton signe la pole et la victoire sans contestation alors que du côté de Ferrari, peu à l'aise avec les pneus à bande de roulement moins épaisse apportés par Pirelli, Vettel ne peut faire mieux que quatrième, dépassé sous Virtual Safety Car par Verstappen à une vingtaine de tours de la fin. Au championnat, c'est désormais Hamilton qui compte 17 points d'avance.

Monaco

Monaco
7/21

Photo de: Steve Etherington / LAT Images

Ricciardo en pole, Vettel second et Hamilton troisième : en dépit de problèmes moteur pour l'Australien, la victoire est enfin sienne en Principauté et la course ne permet aucune évolution entre le top 6 au départ et le top 6 à l'arrivée. Vettel revient à 14 points.

Canada

Canada
8/21

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

Sur une piste qui lui a réussi par le passé, Hamilton est étonnamment en souffrance : quatrième au départ, derrière la Red Bull de Verstappen, il vit une course longue lors de laquelle il sera même dépassé aux stands par Ricciardo. Cinquième, il ne peut absolument rien contre Vettel qui l'emporte sans trop de mal et au volant d'une monoplace dont le moteur commence à faire parler. L'Allemand reprend la tête du classement pilotes, pour un point.

France

France
9/21

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

Pour le retour du GP de France, Mercedes verrouille la première ligne. Au départ, Vettel commet une erreur au freinage et harponne Bottas. Hamilton a le champ libre pour signer sa troisième victoire de la saison pendant que Vettel remonte tant bien que mal au cinquième rang. Le Britannique est de nouveau en première place du général, avec 14 points d'avance sur le pilote Ferrari.

Autriche

Autriche
10/21

Photo de: Jerry Andre / Sutton Images

Alors que Vettel a été pénalisé de trois places sur la grille pour avoir gêné Sainz en qualifications, Mercedes parvient à conserver les deux premières positions au terme du premier tour, même si Hamilton prend l'avantage sur un Bottas lent au démarrage. La course semble donc bien embarquée pour les Flèches d'Argent mais au 13e tour, le Finlandais doit abandonner en piste.

Le Virtual Safety Car est déployé et Mercedes commet une erreur en ne faisant pas rentrer Hamilton quand tous ses adversaires le font. La situation s'inverse alors et quand le Britannique ravitaille, il ressort quatrième. Après avoir été passé en piste par Vettel, Hamilton doit abandonner à une dizaine de tours de l'arrivée. Verstappen gagne devant Räikkönen et Vettel, l'Allemand retrouvant les commandes du championnat pour un point.

Grande-Bretagne

Grande-Bretagne
11/21

Photo de: Rubio / Sutton Images

En pole devant son public, Hamilton manque son départ, voit Vettel et Bottas le passer, puis est harponné par Räikkönen au troisième virage. Renvoyé en fond de peloton, il remonte progressivement jusqu'au cinquième rang. Deux voitures de sécurité coup sur coup, pour les accidents d'Ericsson et de Grosjean/Sainz vont même lui offrir une chance de jouer la victoire.

Cependant, s'il parvient à prendre l'avantage sur Bottas, handicapé par des pneus plus vieux, il voit Vettel s'imposer chez lui. Si Ferrari se réjouit ostensiblement de gagner sur les terres de ses rivaux, Hamilton se veut critique des accrochages à répétition provoqués par les Ferrari. Au classement, Vettel compte huit points d'avance.

Allemagne

Allemagne
12/21

Photo de: Rubio / Sutton Images

La manche allemande débute mal pour Hamilton : victime d'un problème en qualifs, il doit s'élancer du 14e rang alors que Vettel signe la pole. Le numéro 5 conserve la tête au départ et le numéro 44 s'emploie à remonter le plus rapidement possible. Au 40e tour, le ciel, menaçant depuis le début, fait tomber les premières gouttes. Le niveau d'humidité n'est pas le même partout. Chez Mercedes, on choisit de procéder au premier arrêt de Hamilton en lui mettant les ultratendres pour profiter de leur performance et de leur adhérence malgré les conditions.

Le pari est payant : il revient rapidement sur le trio de tête, en pneus tendres usés. Vettel, en tête d'une dizaine de secondes, commet alors une erreur dans le stadium, sort de la piste à faible vitesse et doit abandonner. Le Safety Car est déployé et la confusion règne alors : Bottas s'arrête mais perd beaucoup de temps car Mercedes n'est pas prêt, Hamilton s'engage dans la voie des stands mais en ressort en coupant la ligne et enfin Räikkönen ravitaille un tour trop tard et voit les deux Mercedes le passer. Finalement, Hamilton conservera les commandes jusqu'au bout, Bottas recevant l'ordre de figer les positions pour protéger un improbable doublé, et n'écopera que d'une réprimande pour avoir coupé la ligne d'entrée des stands. Il reprend la tête du classement, avec 17 points d'avance.

Hongrie

Hongrie
13/21

Photo de: Manuel Goria / Sutton Images

De nouveau, la pluie joue en faveur de Mercedes : alors que les qualifications semblent promises à Ferrari, Hamilton profite d'une Q3 humide pour signer la pole, devant Bottas. L'écurie va alors mettre en place une stratégie simple : se servir du Finlandais pour laisser Hamilton s'échapper comme Ferrari s'était servi de Räikkönen pour protéger un Vettel en difficulté en 2017. Le départ se passe bien et le plan fonctionne à merveille même si le #77 finit par craquer en fin d'épreuve et voit les deux Ferrari le passer. L'avance de Hamilton monte à 24 points, et la F1 part en vacances.

Belgique

Belgique
14/21

Photo de: Manuel Goria / Sutton Images

Hamilton s'offre une nouvelle pole position sous la pluie, sur un circuit où la puissance du moteur Ferrari aurait dû l'assurer à la Scuderia en conditions normales. Après un départ marqué par le gros accident de Leclerc, Alonso et Hülkenberg, les deux rivaux pour le titre ainsi que les deux Force India se retrouvent à quatre de front au moment d'aborder les Combes. Et Vettel parvient à prendre l'avantage. Il ne lâchera plus les commandes tandis que Hamilton, loin du compte sur le sec, se contentera d'assurer. Vettel revient à 17 points au classement.

Italie

Italie
15/21

Photo de: Manuel Goria / Sutton Images

Sur ses terres, Ferrari signe le doublé en qualifications, mais Vettel est battu par Räikkönen. Au départ, les deux pilotes Ferrari se ralentissent à la première chicane et permettent à Hamilton d'être proche dans la seconde. Le Britannique s'engouffre à l'extérieur face à Vettel, enroule l'Allemand et parvient à prendre l'avantage quand son rival part en tête-à-queue en touchant le ponton de la Mercedes.

Alors que Hamilton et Räikkönen vont s'offrir un duel pour la victoire qui penchera en faveur du 44, Vettel doit remonter le peloton armé d'une Ferrari abîmée. Il signe finalement la quatrième place et perd de nouveau des points. Le numéro 5 accuse 30 points de retard alors que sonne la fin de la saison européenne.

Singapour

Singapour
16/21

Photo de: Simon Galloway / Sutton Images

Quand beaucoup s'attendent à un week-end compliqué pour lui et son écurie, Hamilton signe la pole position sans coup férir dès son premier tour de Q3. Le Britannique va confirmer le lendemain en s'offrant la victoire, malgré la menace de Verstappen en fin d'épreuve. Mais surtout, alors que Vettel avait pris l'avantage sur le Néerlandais dès le départ, la stratégie Ferrari lui fait perdre la deuxième position et de nouveaux points. Hamilton quitte Marina Bay avec une avance de 40 unités.

Russie

Russie
17/21

Photo de: Andy Hone / LAT Images

Bottas signe la pole devant Hamilton à Sotchi. Les Mercedes parviennent à conserver leurs positions au départ en s'aidant mutuellement. Cependant, Vettel reste dans les échappements des Flèches d'Argent dans le premier relais. À tel point que, lorsque Hamilton change de pneus, il est passé par l'Allemand. Les deux hommes s'offrent une de leurs rares confrontations directes de la saison, Hamilton répondant par la ruse à la défense musclée de Vettel pour retrouver la seconde place.

Devant ces faits de course, Mercedes ne veut plus prendre le moindre risque et demande à Bottas de laisser son équipier passer. La victoire se joue donc aux consignes de course mais Hamilton creuse encore l'écart : Vettel est désormais à 50 points.

Japon

Japon
18/21

Photo de: Zak Mauger / LAT Images

Après des qualifications de nouveau disputées sous une pluie intermittente, Vettel ne peut s'élancer que huitième quand les Mercedes verrouillent la première ligne, Hamilton en pole. L'Allemand remonte vite jusqu'au moment de tenter une attaque pour s'emparer de la troisième place de Verstappen, dans Spoon. Le contact est inévitable et la Ferrari part en tête-à-queue, voyant l'intégralité du peloton lui passer devant. Monoplace abîmée, Vettel va revenir jusqu'à la sixième position. La nouvelle victoire de Hamilton lui octroie un avantage de 67 points à quatre GP du but.

États-Unis

États-Unis
19/21

Photo de: Andy Hone / LAT Images

Hamilton part de nouveau en pole à Austin alors que Vettel est cinquième, pénalisé de trois places pour une infraction lors des essais libres. Cependant, au départ, Räikkönen prend la tête. Une lutte en piste puis stratégique s'engage pour la victoire. Au volant d'une monoplace difficile, Hamilton effectue deux arrêts contre un pour le Finlandais et pour Verstappen parti 18e.

Le Britannique ne parviendra cependant pas à prendre l'avantage sur les deux hommes et devra se contenter de la troisième marche du podium. Malgré cela, il gagne des points sur Vettel qui, quatrième à l'arrivée, s'est encore retrouvé en tête-à-queue dans le premier tour de course. Le numéro 44 quitte Austin avec 70 points d'avance.

Mexique

Mexique
20/21

Photo de: Jerry Andre / Sutton Images

Qualifié troisième, Hamilton profite d'un bon départ pour prendre la seconde place. Verstappen étant inatteignable, il doit en plus faire face à une usure trop forte des pneus. Sorti du podium par Vettel puis Ricciardo, il termine finalement quatrième après avoir été passé par Räikkönen aux stands et avoir vu l'Australien abandonner.

Avant même d'avoir franchi la ligne d'arrivée, le sacre lui était assuré par la victoire de Verstappen, deux courses avant la fin de la saison. Le Britannique a gratifié le public de quelques donuts et s'est offert la cinquième couronne mondiale de sa carrière, devenant seulement le troisième pilote à réussir cela après Juan Manuel Fangio et Michael Schumacher.

Mexique

Mexique
21/21

Photo de: Steven Tee / LAT Images

Félicité après la course par son dernier rival, Hamilton entre un peu plus dans la légende de la discipline reine, à deux courses de la fin d'une saison où il a déjà remporté neuf courses et signé neuf pole positions jusqu'ici.

Article suivant
Hamilton a atteint un niveau qu'il croyait inaccessible

Article précédent

Hamilton a atteint un niveau qu'il croyait inaccessible

Article suivant

Ricciardo, désespéré : "Je vais laisser Gasly piloter ma voiture"

Ricciardo, désespéré : "Je vais laisser Gasly piloter ma voiture"
Charger les commentaires