Hamilton : Comme si Vettel "n'avait plus pensé"

partages
commentaires
Hamilton : Comme si Vettel
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
24 juin 2018 à 18:01

Lewis Hamilton questionne le pilotage de Sebastian Vettel au premier virage du Grand Prix de France 2018, après que l'Allemand a harponné l'équipier Mercedes du Britannique.

La faim de Mercedes est grande. Même s'il mène le championnat et que son équipe dispose elle-même d'une avance de 23 points sur Ferrari, Lewis Hamilton nourrit le léger regret de ne pas avoir vu son équipier Valtteri Bottas boucler ce qui aurait été le second doublé Mercedes de la saison. Seul le team anglo-allemand est pour l'heure parvenu à placer ses autos en première et seconde position au terme d'un Grand Prix 2018, en Espagne.

Un doublé qui, en France, a été renié à Mercedes par la manœuvre cavalière de Sebastian Vettel, estime Lewis Hamilton, qui juge de manière interrogatrice le pilotage de son rival au championnat.

"On aurait dû faire un doublé aujourd'hui", estime Hamilton, sur la base du rythme des Flèches d'Argent et d'une la première ligne de la grille française bouclée par les W09.

Le Britannique peine à comprendre comment Vettel n'a écopé que de cinq secondes de pénalité pour l'erreur ayant envoyé au tapis son équipier au départ.

"Vous vous préparez pendant tout le week-end, vous vous faites sortir au premier virage et le gars n'a que cinq secondes de pénalité... C'est comme si vous vous faisiez arrêter sur la route parce que vous allez trop vite et que le policier vous laissait partir", commente le leader du Championnat du monde.

Au terme du Grand Prix de France, le bilan comptable du jour est de 31 unités pour Mercedes, contre 25 pour Ferrari.

"Ferrari n'aurait pas dû repartir d'ici avec plus de points que nous", mélange quelque peu le Britannique. "On allait tous assez vite et il était très proche de moi, mais il avait une meilleure vue d'ensemble que moi. Moi, je regardais dans mes rétros. Il était très proche et il a dû ralentir, mais Valtteri était loin devant. Il a fait du bon boulot pour être à l'extérieur, mais bon. C'est bizarre, car il [Vettel] a ralenti et allait prendre le virage, mais c'est comme s'il n'avait plus pensé car il est allé tout droit, ou alors il a perdu de l'appui, je ne sais pas."

Prochain article Formule 1

Article suivant

Photos - La course du Grand Prix de France 2018

Photos - La course du Grand Prix de France 2018