Haug : "Un grand challenge attend les équipes"

L’état-major des Flèches d’Argent s’est exprimé au sujet d’un Grand Prix de Belgique qui a débuté sous un ciel pour le moins pluvieux, conformément aux prévisions qui avaient été faites

L’état-major des Flèches d’Argent s’est exprimé au sujet d’un Grand Prix de Belgique qui a débuté sous un ciel pour le moins pluvieux, conformément aux prévisions qui avaient été faites.

Ross Brawn, le directeur de Mercedes AMG, a dressé le bilan d’une première journée d’essais durant laquelle le déluge incessant a contraint les équipes à n’effectuer qu’une poignée de tours. "A cause des conditions climatiques difficiles, nous n’avons pu effectuer qu’une petite quantité de travail durant les deux premières séances d’essais libres, d’autant plus que les prévisions météorologiques pour samedi et dimanche semblent meilleures. Cependant, nous avons collecté quelques informations qui pourraient se révéler utiles, donc ce n’était une journée si mauvaise", a indiqué le Britannique, conscient que la journée de vendredi n’aura pas permis à ses pilotes de régler correctement leurs monoplaces pour le reste du week-end.

Le patron de Brackley estime d’ailleurs que les conditions difficiles ont privé les spectateurs courageux qui s’étaient déplacés, bravant la pluie et le vent, d’un spectacle digne de ce nom. "C’est dommage qu’il n’y ait pas eu plus d’action en piste pour les supporters qui étaient présent, et nous remercions d’ailleurs ceux qui sont restés jusqu’à la fin de la journée", a poursuivi Brawn.

Enfin, le patron et ami de Michael Schumacher est revenu sur la signification particulière que revêt cette course pour l’équipe du septuple champion du monde. "C’est un week-end spécial pour nous, puisque nous fêtons le 300ème Grand Prix de Michael Schumacher, et c’est un grand plaisir pour moi d’avoir travaillé à ses côtés durant presque toutes ces années !"

Le président de Mercedes Motorsport, Norbert Haug, a noté que le changement climatique attendu pour ce samedi et dimanche, avec l’arrivée du beau temps, va sérieusement compliquer la tâche des pilotes et des ingénieurs, puisque ceux-ci ne bénéficieront que d’une heure d’essais sur le sec avant les qualifications et la course. "Il n’y a rien de plus à ajouter après cette journée de reprise durant laquelle la pluie a empêché tous les pilotes d’effectuer des relais intéressants. Cela pourrait faire de ce Grand Prix la quatrième course d’affilé durant laquelle les conditions du vendredi sont différentes de celles du reste du week-end. Ceci veut dire qu’un grand challenge attend les équipes, puisqu’il faudra trouver les réglages adéquats durant cette dernière séance d’essais libres", a conclu l’Allemand.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher , Ross Brawn , Norbert Haug
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités