C'était un 19 octobre : Champion... avec une seule victoire !

Le 19 octobre 1958, Mike Hawthorn devient Champion du monde de Formule 1 pour le compte de Ferrari, au terme d'une saison de 11 courses où il n'aura remporté qu'un seul Grand Prix.

C'était un 19 octobre : Champion... avec une seule victoire !

La saison, la plus longue de l'Histoire du championnat à l'époque et qui le restera jusqu'en 1968, aura été marquée par un long duel entre deux Britanniques : Mike Hawthorn d'un côté, en lice pour la Scuderia Ferrari, et Stirling Moss de l'autre, qui disputa la première épreuve sur Cooper avant de passer à Vanwall. À la veille de l'ultime GP, au Maroc, et en dépit d'une seule victoire (contre trois pour son rival) mais avec cinq deuxièmes places, Hawthorn est le mieux placé pour empocher le titre. Il signe même la pole. 

Durant la course, Moss prend rapidement les commandes et imprime un fort rythme. Il signera le meilleur tour, empochant un point, tout en menant l'ensemble de l'épreuve. Cependant, derrière lui, ses équipiers ne parviennent pas à s'intercaler de façon durable pour empêcher Ferrari de monopoliser les deuxième et troisième places. Après un début de course prudent voire apathique, Hawthorn a conforté sa troisième position. Et fort logiquement, son équipier Phil Hill, second, va progressivement ralentir la cadence pour se faire rattraper puis dépasser par son leader, lui offrant le résultat qui assure sa seule couronne mondiale. Seul Keke Rosberg, 24 ans plus tard, sera également titré avec un seul succès.

Lire aussi :

L'année 1958 aura été grandement tragique en F1, et particulièrement pour Ferrari qui a perdu deux hommes. Luigi Musso s'est tué à Reims à la poursuite d'Hawthorn et Peter Collins au Nürburgring, en lutte pour la victoire avec Tony Brooks (Vanwall). En plus du décès de Pat O'Connor, lors des 500 Miles d'Indianapolis comptant pour le calendrier du Championnat du monde à l'époque, l'épreuve marocaine ne sera pas épargnée puisqu'un équipier de Moss, Stuart Lewis-Evans, perdra à son tour la vie. Après une sortie de piste relativement violente, le Britannique s'extirpe de lui-même de sa monoplace en proie aux flammes. Mais pris de panique en raison de sa combinaison en feu, il se mettra à courir dans la direction opposée des secours. Le temps perdu avant de maîtriser l'incendie le blessera trop gravement ; il mourra six jours plus tard.

Comme un symbole, Hawthorn se retirera de la compétition dès la fin de l'année, à l'âge de 29 ans seulement, pour perdre la vie 95 jours après son titre mondial, le 22 janvier 1959, victime d'un accident de la route dont la cause demeure sujette à questionnement. Le Britannique, également vainqueur des 24 Heures du Mans en 1955, verra son nom associé au drame de cette édition de la classique sarthoise, en raison du rôle qu'il a joué dans l'incident lui-même.

Photos - La saison 1958 de Mike Hawthorn

Cliquez sur les flèches ci-dessous pour passer d'une photo à l'autre.

GP de Monaco - Luigi Musso, Ferrari Dino 246, devant Mike Hawthorn, Ferrari Dino 246
GP de Monaco - Luigi Musso, Ferrari Dino 246, devant Mike Hawthorn, Ferrari Dino 246
1/14

Photo de: LAT Images

GP de Monaco - Mike Hawthorn, Ferrari Dino 246
GP de Monaco - Mike Hawthorn, Ferrari Dino 246
2/14

Photo de: LAT Images

GP des Pays-Bas - Mike Hawthorn, Ferrari Dino 246 devant Jean Behra, BRM P25
GP des Pays-Bas - Mike Hawthorn, Ferrari Dino 246 devant Jean Behra, BRM P25
3/14

Photo de: LAT Images

GP de Belgique - Harry Schell, BRM P25 devant Mike Hawthorn, Ferrari 246 et Stuart Lewis-Evans, Vanwall
GP de Belgique - Harry Schell, BRM P25 devant Mike Hawthorn, Ferrari 246 et Stuart Lewis-Evans, Vanwall
4/14

Photo de: LAT Images

GP de Belgique - Mike Hawthorn, Ferrari 246
GP de Belgique - Mike Hawthorn, Ferrari 246
5/14

Photo de: LAT Images

GP de France - Mike Hawthorn, Ferrari Dino 246
GP de France - Mike Hawthorn, Ferrari Dino 246
6/14

Photo de: LAT Images

GP de Belgique - Mike Hawthorn, Ferrari, et Stirling Moss, Vanwall
GP de Belgique - Mike Hawthorn, Ferrari, et Stirling Moss, Vanwall
7/14

Photo de: LAT Images

GP de France - Mike Hawthorn, Ferrari, fête la victoire
GP de France - Mike Hawthorn, Ferrari, fête la victoire
8/14

Photo de: LAT Images

GP de Grande-Bretagne - Mike Hawthorn, Ferrari Dino 246
GP de Grande-Bretagne - Mike Hawthorn, Ferrari Dino 246
9/14

Photo de: LAT Images

GP de Grande-Bretagne - Le second Mike Hawthorn, Ferrari Dino 246, et le vainqueur Peter Collins, Ferrari Dino 246
GP de Grande-Bretagne - Le second Mike Hawthorn, Ferrari Dino 246, et le vainqueur Peter Collins, Ferrari Dino 246
10/14

Photo de: LAT Images

GP du Maroc - Mike Hawthorn
GP du Maroc - Mike Hawthorn
11/14

Photo de: LAT Images

GP du Maroc - Mike Hawthorn, Ferrari Dino 246
GP du Maroc - Mike Hawthorn, Ferrari Dino 246
12/14

Photo de: LAT Images

GP du Maroc - Phil Hill devant Mike Hawthorn, Ferrari Dino 246
GP du Maroc - Phil Hill devant Mike Hawthorn, Ferrari Dino 246
13/14

Photo de: LAT Images

GP du Maroc - Mike Hawthorn, Ferrari, second, avec Phil Hill, Ferrari, troisième
GP du Maroc - Mike Hawthorn, Ferrari, second, avec Phil Hill, Ferrari, troisième
14/14

Photo de: LAT Images

partages
commentaires
McLaren opposé aux qualifications et à la course le même jour
Article précédent

McLaren opposé aux qualifications et à la course le même jour

Article suivant

Vergne : Il serait "logique" pour Hamilton de rejoindre la FE

Vergne : Il serait "logique" pour Hamilton de rejoindre la FE
Charger les commentaires
Jean Todt et Ferrari : l'hypothèse d'un nouveau chapitre Prime

Jean Todt et Ferrari : l'hypothèse d'un nouveau chapitre

Ce n'est qu'une hypothèse à ce stade, qui a pris corps ce mercredi dans la presse italienne. Quelle forme pourrait prendre l'éventuel retour de Jean Todt chez Ferrari en 2022 ?

Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021

Après le Grand Prix d'Arabie saoudite, vingt-et-unième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
6 déc. 2021
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021