Heidfeld s'inquiète de la complexité des volants

partages
commentaires
Heidfeld s'inquiète de la complexité des volants
21 mars 2011 à 09:25

Durant l'inter-saison, l'évolution des volants de Formule 1 a déjà été beaucoup critiquée, notamment du côté de la Scuderia Ferrari

Durant l'inter-saison, l'évolution des volants de Formule 1 a déjà été beaucoup critiquée, notamment du côté de la Scuderia Ferrari. La sophistication de ces derniers, avec le retour du KERS et l'arrivée de l'aileron arrière ajustable, a encore augmenté cette année.

C'est au tour de Nick Heidfeld de se dire ouvertement très inquiet de cette évolution et de ce qui attend les pilotes en 2011.

"Chaque année, le volant est de pire en pire. Nous sommes désormais à la limite. C'est devenu plus dangereux, donc nous en avons informé la FIA," a déclaré l'Allemand dans le magazine Focus, ajoutant qu'il fallait aujourd'hui "jouer du piano" dans les cockpits.

Récemment, Sebastian Vettel avait comparé la situation actuelle des pilotes à un conducteur lambda qui jouerait avec son téléphone sur l'autoroute. D'autres comme Lewis Hamilton ont en revanche assuré qu'ils n'avaient aucun problème. C'est également le cas de Nico Rosberg.

"Nous devons garder à l'esprit que, dans certaines circonstances, il y a un risque pour la sécurité, mais je pense que l'aileron arrière ajustable pour dépasser est correct," a confié le pilote Mercedes GP à "Auto Bild".

Prochain article Formule 1
Pérez accepte son étiquette de "pilote payant"

Article précédent

Pérez accepte son étiquette de "pilote payant"

Article suivant

Hamilton : Un ou deux titres ne me suffiront pas

Hamilton : Un ou deux titres ne me suffiront pas