Heikki Kovalainen, sauvé par Petrov ?

Le Grand Prix du Brésil s'est achevé sur la reconquête de la 10e place du championnat constructeurs pour Caterham, mais Heikki Kovalainen n'a pas pu y contribuer

Le Grand Prix du Brésil s'est achevé sur la reconquête de la 10e place du championnat constructeurs pour Caterham, mais Heikki Kovalainen n'a pas pu y contribuer.

Le Finlandais n'a pas démérité en tenant un rythme de course globalement meilleur que celui de son coéquipier, mais la stratégie que Caterham lui a concocté n'était visiblement pas la bonne : 5 arrêts au stand, dont deux en l'espace de trois tours. Le pari de mettre des pneus pluie n'a pas payé en fin de course, mais Kovalainen peut se satisfaire d'avoir signé le 10e meilleur tour en course.

Je suis vraiment content pour l'équipe et ravi que nous ayons assuré la 10e place du championnat constructeurs après une course très intense”, déclare le Finlandais. “Il y a des après-midi comme ça où tout aurait pu arriver, et je pense que c'est le très bon travail de toute l'équipe qui nous a permis d'obtenir ce résultat”.

Ma course a été plutôt intéressante”, poursuit le pilote Caterham. “J'ai pris un départ correct et j'ai évité les problèmes du premier tour, mais quand nous avons fait rentrer les deux voitures pour le deuxième arrêt au stand, il y a eu un problème avec mon pneu arrière-droit qui m'a coûté beaucoup de temps, et j'ai dû faire de mon mieux pour remonter par la suite. Nous avons mis les pneus “pleine pluie” au dernier arrêt au cas où la pluie s'intensifierait, mais il n'y avait que très peu d'adhérence sur ce set de pneus, à part dans les deux derniers tours. Malgré tout, c'est le résultat final qui compte, et il est arrivé pile au bon moment”.

Reste à savoir si Heikki Kovalainen va pouvoir sauver son baquet grâce aux 20 millions d'euros que va récupérer Caterham grâce à la 10e place du championnat. Il reste possible que l'équipe préfère prendre un pilote payant, même si les chances de Kovalainen ont certainement augmenté.

À la télévision finlandaise, quand le journaliste de MTV3 Oskari Saari a demandé à son compatriote si la 10e place du championnat aiderait sa cause, ce dernier a déclaré ne pas le savoir. “Mais j'imagine que ça ne fait pas de mal”, a ajouté Kovalainen.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Heikki Kovalainen
Type d'article Actualités