Hembery : Le travail d'évaluation en essais libres sera important

Comme pour la dernière course qui a eu lieu de nuit à Singapour, ce sont les mélanges P Zero Blancs medium et P Zero Rouges supertendres qui ont été alloués par Pirelli pour le Grand Prix de Corée, même si les deux circuits sont vraiment très...

Comme pour la dernière course qui a eu lieu de nuit à Singapour, ce sont les mélanges P Zero Blancs medium et P Zero Rouges supertendres qui ont été alloués par Pirelli pour le Grand Prix de Corée, même si les deux circuits sont vraiment très différents. Celui de Yeongam, situé près de Mokpo, à 400 km au sud de Séoul, propose tous les cas de figure, alternant lignes droites et virages rapides et davantage de sections techniques. Le circuit de Yeongam, long de 5 615 kilomètres, a vu le jour en 2010. Il se court dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, ce qui ne pose pas de problème particulier pour les pneumatiques mais qui peut parfois contracter les muscles des pilotes au niveau de la nuque.

Le circuit coréen est très peu fréquenté en dehors du Grand Prix, le niveau d’évolution de la piste au cours du weekend est donc élevé. Utilisée pour la quatrième fois cette année, la combinaison des medium et des supertendres a été choisie pour améliorer la vitesse en phase de qualifications et garantir un niveau élevé de durabilité pendant la course, ce qui ouvre la voie à plusieurs options stratégiques.

"La combinaison proposée cette année est différente de celle de la saison dernière où nous avions apporté des pneumatiques tendres et supertendres ; elle complète au mieux les caractéristiques de la gamme de mélanges 2013, explique Paul Hembery. "{Nous nous attendons à une différence significative de temps au tour entre les deux mélanges, comme cela a été le cas à Singapour ; cette combinaison va permettre aux équipes de réfléchir à plusieurs stratégies."

"Le circuit de Corée est un mélange intéressant : il comporte des virages rapides et des plus lents mais au final, il a la plus forte demande d'énergie latérale de tous les circuits où le pneu supertendre est utilisé ; la gestion des pneumatique sera donc cette fois encore très importante. En particulier, le travail effectué lors des essais libres quand il s'agit d'évaluer les niveaux d'usure et de dégradation de chaque composé avec différentes charges de carburant va être particulièrement important et sera la clé de la bonne stratégie."

"Nous avons vu à Singapour que d'avoir la bonne stratégie pneumatique faisait la différence. Bien qu'il y ait une probabilité plus faible de l’intervention d'une voiture de sécurité en Corée, les équipes vont y prêter une grande attention, le championnat entrant dans sa phase finale."

[Communiqué de Pirelli]

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités