Hembery : Quatre arrêts, c'est trop

Si la gestion des pneumatiques est absolument cruciale pour obtenir des résultats depuis le début de la saison, on semble avoir franchi un nouveau pallier en Espagne, avec des stratégies très complexes à établir

Si la gestion des pneumatiques est absolument cruciale pour obtenir des résultats depuis le début de la saison, on semble avoir franchi un nouveau pallier en Espagne, avec des stratégies très complexes à établir.

Avec des conditions de dégradation importantes, Fernando Alonso a réalisé l'exploit de s'imposer en partant de la cinquième place sur la grille de départ, ce qui n'était encore jamais arrivé à Barcelone.

Ferrari a le mieux décrypté la situation pneumatique en procédant à un arrêt précoce par rapport à la concurrence, ce qui a permis au pilote espagnol de s'emparer de la tête de la course pour ne plus jamais la lâcher par la suite.

"La stratégie a été une nouvelle fois au premier plan du Grand Prix d’Espagne, habituellement très exigeant avec les pneus en raison des caractéristiques uniques du circuit", souligne Paul Hembery, directeur de Pirelli Motorsport. "C’est pour cette raison que l’on a assisté à un important niveau de dégradation, qui ne devrait pas être revu durant le reste de l’année."

En effet, le manufacturier italien avait tablé sur une stratégie à trois arrêts. Mais seul Kimi Räikkönen est parvenu à tenir ce plan parmi les trois pilotes du podium, ainsi que Nico Rosberg et Jenson Button dans le Top 10.

"Notre objectif est de voir entre deux et trois arrêts en course, et il est clair que quatre c'est trop. En fait, cela s’est produit une fois auparavant, lors de notre première année de présence dans le sport, en Turquie. Nous allons viser des changements pour le Grand Prix de Silverstone, afin de nous assurer de maintenir notre objectif et de résoudre ces problèmes rapidement."

"Félicitations à Fernando Alonso et Ferrari pour avoir poussé fort du départ à l’arrivée et avoir fait fonctionner la stratégie à quatre arrêts pour signer un résultat très populaire ici. Leur stratégie a été planifiée dès le début du weekend, avec une utilisation raisonnée des gommes en qualifications, avant de réaliser de fantastiques manœuvres de dépassement."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Nico Rosberg
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités