Hembery : Six dixièmes entre les composés Pirelli

Soumis à de fortes chaleurs et des charges élevées, les pneus Pirelli sont mis à mal sur le tracé de Shanghai, mais assureront le spectacle une nouvelle fois ce weekend, tant la stratégie en qualifications et en course sera indissociable de la...

Soumis à de fortes chaleurs et des charges élevées, les pneus Pirelli sont mis à mal sur le tracé de Shanghai, mais assureront le spectacle une nouvelle fois ce weekend, tant la stratégie en qualifications et en course sera indissociable de la fenêtre d'exploitation des pneumatiques italiens.

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport, commente cette journée de vendredi, lors de laquelle les températures sont montées jusqu'à plus de 40°C en piste.

Le sable sur la piste - un phénomène bien connu ici après nos essais réalisés à Bahreïn dans le passé- a limité le temps de roulage productif dans la matinée, mais la session de l’après-midi fut bien plus chargée ; les équipes faisant le choix de rouler avec les deux composés afin de récupérer le temps perdu plus tôt. Les équipes vont devoir regarder attentivement les effets de la température de la piste sur la performance et surveiller la dégradation, ce qui va former une partie de la stratégie en qualifications et en course”.

Le composé tendre et le medium semblent un petit peu plus éloignés en termes de performance sur un tour que sur d'autres circuits cette saison.

D’après ce que nous pouvons constater jusqu’à présent, l’écart séparant les deux composés est d’environ 0,6 s au tour et la dégradation est conforme à nos attentes”, confirme Hembery. “Nous avons cependant encore beaucoup de données à analyser ce soir avant de pouvoir prédire avec précision de quelle longueur pourront être les relais avec chaque pneu, s’agissant de la première fois que nous nous retrouvons en conditions de course ici”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités