Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
11 jours

Herbert : "Williams pourrait poser problème à Mercedes"

partages
commentaires
Herbert : "Williams pourrait poser problème à Mercedes"
22 juin 2014 à 16:34

En partant de la pole position, Felipe Massa espérait sans doute pouvoir monter sur le podium au minimum

En partant de la pole position, Felipe Massa espérait sans doute pouvoir monter sur le podium au minimum. Hélas pour lui, ses deux changements de pneus l'ont renvoyé au quatrième rang, derrière les Mercedes et son équipier Valtteri Bottas.

Certains ont mis en cause sa stratégie qui consistait à l'arrêter plus tard que ses rivaux, mais Johnny Herbert relativise tout cela.

"Je peux comprendre l’histoire des regrets sur l’arrêt de Felipe. On peut voir sa faim. On l’a vue hier, et là aussi en course. Mais malheureusement, il s’est confronté à un peu de trafic après son arrêt. Il a donné tout ce qu’il avait, et beaucoup de stimulation à cette équipe"

L'ancien vainqueur de Grand Prix est également revenu sur les forces et les faiblesses de la FW36 qui a été la principale rivale de Mercedes ce week-end. A l'entendre, Williams pourrait bien rééditer ces performances à l'avenir.

"Je pense que Patrick Head est très conscient de ce dont a besoin l’auto, c’est pour ça qu’il a poussé pour avoir l’unité de puissance Mercedes. Le package est très fluide, il a juste besoin d’un peu plus d’appui et de sécurité en-dessous pour la confiance des pilotes". estime Herbert.

"Il va falloir un peu de temps pour trouver ça, mais une fois que ce sera le cas, ils pourront peut-être poser quelques problèmes à Mercedes".

Article suivant
Toto Wolff ravi pour Mercedes et Williams

Article précédent

Toto Wolff ravi pour Mercedes et Williams

Article suivant

Le Taureau Rouge à la peine sur ses terres

Le Taureau Rouge à la peine sur ses terres
Charger les commentaires