Hill déplore le manque de reconnaissance envers Hamilton

Damon Hill regrette le manque de crédit accordé à Lewis Hamilton, pourtant en lice pour battre les records historiques de Michaël Schumacher.

Hill déplore le manque de reconnaissance envers Hamilton

Damon Hill estime que Lewis Hamilton ne bénéficie peut-être pas de "tout le crédit qu'il mérite", alors que le quintuple Champion du monde est en lice pour une sixième couronne cette année et peut envisager de battre à terme les records historiques de Michael Schumacher. Pour l'ancien pilote, ce manque de reconnaissance est particulièrement injuste, tout d'abord au Royaume-Uni, mais aussi plus généralement dans le monde.

Lire aussi :

"Il devrait être évident que Lewis est le plus grand pilote que nous ayons eu [au Royaume-Uni]", explique Damon Hill dans une interview accordée au Daily Mail. "Il en reste encore une [saison] après celle-ci et il aura égalé Schumacher, qui était considéré comme presque imbattable. Année après année, il a été au rendez-vous contre tous les nouveaux-venus et dans toutes les situations, il en a fait un véritable art dans la manière dont il l'aborde. Il a mûri dans tous les domaines. C'est un compétiteur redoutable. Il est probablement au sommet de son art et il le sait, il est détendu."

"Peut-être qu'il ne reçoit pas tout le crédit qu'il mérite, mais c'est un problème en F1. Je ne pense pas que ce soit la faute de Lewis. Je me demande si ce n'est pas la F1 elle-même qui s'est éloignée de son centre d'attention. Les inconditionnels sont toujours là au Royaume-Uni, mais dans le monde entier, beaucoup de gens s'en sont éloignés quand Michael gagnait tout."  

Un problème de perception pour le public ?

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W10

Lorsqu'il s'interroge sur le palmarès selon lui trop minimisé de Lewis Hamilton, le Champion du monde 1996 en donne les principaux torts à la Formule 1 elle-même, regrettant l'image qu'elle renvoie probablement à une large partie de son public. Hill considère que la tâche des pilotes n'est pas perçue à sa juste valeur.

"Certains ont toujours une perception selon laquelle on les colle dans la voiture et ils n'ont pas grand-chose à faire", lâche-t-il. "Quand il y a un ingénieur qui dit : 'Peux-tu aller un peu plus lentement ?' pour préserver les pneus, ou des choses de ce genre, et que l'on est dans son canapé à la maison, c'est difficile à comprendre. On voudrait voir quelqu'un aller pied au plancher."

"Peut-être qu'ils doivent redonner plus de responsabilité au pilote, mais ils ne veulent pas faire ça car ils ont investi des millions, alors pourquoi le feraient-il avec un jeune de 20 ans pour qu'il se plante ? Mais donnez ces responsabilités à des gars de 20 ans. Nous voulons voir s'ils peuvent le faire. Les meilleurs s'en sortiront. Niki Lauda l'a fait. Alain Prost l'a fait. Jim Clark l'a fait. La manière dont ils sont traités actuellement, c'est un peu comme ne pas laisser ses enfants grandir. C'est comme aller à l'école avec eux et faire leurs devoirs. Laissez-les faire."

partages
commentaires
Wehrlein prudent sur le nouveau projet Campos F1

Article précédent

Wehrlein prudent sur le nouveau projet Campos F1

Article suivant

Giovinazzi et la lutte pour sauver le baquet Alfa Romeo 2020

Giovinazzi et la lutte pour sauver le baquet Alfa Romeo 2020
Charger les commentaires
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021