Hill s'inquiète du retour de la F1 à Bahreïn

Une semaine avant le retour de la F1 à Bahreïn, Damon Hill a exprimé son inquiétude concernant les récents événements qui ont eu lieu dans l'Émirat

Une semaine avant le retour de la F1 à Bahreïn, Damon Hill a exprimé son inquiétude concernant les récents événements qui ont eu lieu dans l'Émirat.

Selon l'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch, une vague d'arrestations "arbitraires" de militants de l'opposition, aurait été opérée par les autorités à Bahreïn à l'approche du Grand Prix de Formule 1.

"Une grande majorité des gens impliqués dans le sport aimerait vous dire qu'ils ne souhaitent pas aller dans un pays pour rendre la vie des gens plus compliquée", explique Hill. "Nous souhaitons pouvoir apprécier la Formule 1."

"Je ne veut pas aller à Bahreïn si des gens ne sont pas bien traités juste parce que le Grand Prix approche. Nous ne souhaitons pas que la F1 soit responsable de cela."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Damon Hill
Type d'article Actualités