Hispania: le miracle n'a pas eu lieu

Hispania ne s'attendait pas a un miracle en arrivant à Sakhir

Hispania ne s'attendait pas a un miracle en arrivant à Sakhir. La simple présence de l'équipe était déjà un exploit en soi. Les deux pilotes ont été contraint à l'abandon très tôt pendant la course.

Bruno Senna, abandon :


"Ce fut certainement un soulagement d'avoir été dans la course pendant de si nombreux tours. Tout allait bien. Je sentais que j'avais un peu trop de sous-virage. J'ai eu de bons réglages de base jusqu'à maintenant après ces tours et mes ingénieurs auront un meilleur point de départ pour travailler à partir de la prochaine course."

"Il y avait une vibration à l'arrière de la voiture, un tour après la voiture s'est brusquement arrêtée. Nous allons devoir enquêter sur ce qui s'est passé. Mais je suis très heureux pour toute l'équipe pour leur travail incroyable pour nous assurer d'être en mesure de retrouver la compétition à Melbourne. "

Karun Chandhok, abandon :


"Désolé, c'était mon cinquième tour sur cette piste. J'ai frappé une bosse dans la nouvelle partie du circuit, je n'étais pas si bien dans cette partie de la piste comme je n'avais pas beaucoup roulé pendant le week-end."

"J'ai poussé en sortie de virage, en essayant de mettre les pneumatiques à température en douceur, je ne connaissais pas cette partie du circuit. Je tiens à remercier mes mécaniciens pour avoir accompagné mes premiers tours sur cette piste et l'équipe entière pour un week-end et les longues heures sans sommeil. Nous allons maintenant hâte de recommencer à Melbourne. "

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Karun Chandhok , Bruno Senna
Type d'article Actualités