Hockenheim négocie pour accueillir un Grand Prix cette année

Hockenheim a confirmé que des discussions viennent de débuter avec la Formule 1 au sujet de la possibilité d'organiser un Grand Prix sur le circuit en 2020.

Hockenheim négocie pour accueillir un Grand Prix cette année

Après avoir obtenu le soutien de Mercedes pour conserver le Grand Prix d'Allemagne au calendrier en 2019, Hockenheim n'avait pas pu trouver d'accord avec la F1 pour figurer au programme cette année. Le calendrier de 22 courses initialement prévu ne comportait pas d'escale outre-Rhin, mais les dix premières manches ont subi des reports et annulations à cause de la pandémie de COVID-19, et la discipline cherche désormais à assurer une série d'épreuves européennes à huis clos cet été, ce qui a relancé les discussions entre le circuit allemand et les instances dirigeantes de la F1.

"Je peux confirmer que nous discutons", a révélé le PDG de Hockenheim, Jorn Teske, à Motorsport.com. "Nous étions et nous sommes en contact avec nos collègues de la Formule 1 de temps en temps, peu importe la situation. Après tant d'années de partenariat, il est assez normal de se demander où chacun en est. Nous sommes en communication à ce sujet et nous avons aussi discuté des incertitudes du calendrier de la Formule 1."

Lire aussi :

Bien que Teske confirme que des négociations sont lancées, il assure toutefois que les sujets importants que sont les dates ou les termes du contrat n'ont pas encore été abordés : "Nous avons discuté pour savoir si une telle chose était possible, et comment ça se déroulerait. Nous avons échangé des idées tranquillement. Mais aucune [discussion] au sujet des dates, conditions et termes du contrat, qui sont absolument nécessaires pour pouvoir examiner sérieusement une telle hypothèse. Ce n'est pas allé aussi loin."

Hockenheim a récemment insisté sur le fait qu'il n'organiserait une course de F1 que si l'opération était financièrement viable pour le circuit, qui a rencontré de lourdes difficultés financières par le passé à cause du prix d'organisation de la F1. Teske explique que son approche resterait inchangée si le circuit devait être le théâtre d'une course cette année, qui aurait de toute façon lieu à huis clos.

"Nous avons toujours dit que nous ne pouvons accueillir la F1 qu'à la condition que ça ne s'accompagne pas un risque financier incalculable pour nous. C'était la principale ligne directrice de ces dernières années. Nous nous y sommes toujours tenus, et nous avons réussi à trouver des termes contractuels qui remplissaient cela."

Lire aussi :

La F1 espère lancer sa saison en Europe en juillet, août et septembre, en commençant par le Grand Prix d'Autriche sur le Red Bull Ring le 5 juillet. Les courses disputées sur le Vieux Continent se tiendront sans public tant que les restrictions sur les rassemblements de masse et les mesures de distanciation sociale resteront en place dans les pays concernés, et Hockenheim a une position favorable quant à la tenue d'une course sans fans.

Teske note que sur le plan sanitaire, les seules conditions nécessaires à remplir seraient celles imposées par les instances dirigeantes du pays : "Si nous pouvons assurer ce qui est demandé par les autorités et si l'aspect économique a du sens pour nous, le Hockenheimring n'a pas l'esprit fermé quant à [une course sans spectateurs]. Cependant, nous devons encore mener ces négociations. Ce n'est pas aussi concret que certains le pensent actuellement."

Propos recueillis par Christian Nimmervoll

partages
commentaires
Les rumeurs d'annulation du GP d'Italie ? Des "fake news"

Article précédent

Les rumeurs d'annulation du GP d'Italie ? Des "fake news"

Article suivant

Domenicali : Une opportunité à saisir pour "remodeler" le sport auto

Domenicali : Une opportunité à saisir pour "remodeler" le sport auto
Charger les commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021