La F1 convie Honda à ses groupes de travail pour 2026

Déplorant le départ de Honda fin 2021, Ross Brawn espère que la nouvelle réglementation des moteurs F1 en 2026 pourra convaincre le constructeur japonais de faire son retour.

Voir un constructeur quitter un championnat n'est jamais une bonne nouvelle. La Formule 1 en a de nouveau fait l'expérience il y a dix jours, lorsque Honda a annoncé la fin programmée de son engagement pour la fin de saison 2021. La catégorie reine est habituée aux allées et venues des marques, même si une certaine stabilité s'est instaurée ces dernières années et semble amenée à se prolonger grâce à la récente signature des nouveaux Accords Concorde. Le cas de Honda est toutefois singulier, puisque le constructeur nippon n'est "que" motoriste en F1 et ne possède pas d'équipe d'usine, contrairement aux trois autres fournisseurs d'unités de puissance que sont Ferrari, Mercedes et Renault.

Lire aussi :

Honda a justifié son départ en évoquant une nouvelle stratégie, qui vise notamment à rendre son entreprise "neutre en carbone en 2050". Alors que le constructeur n'est même pas encore parti, il paraît évidemment incongru d'imaginer déjà un retour, mais c'est néanmoins dans l'optique d'une séduction future que la F1 veut se positionner. Que ce soit Honda ou un autre motoriste, l'enjeu est bel et bien d'attirer de nouveaux constructeurs en faisant le bon choix pour la future réglementation moteur de 2026.

"C'est malheureux de voir Honda quitter la Formule 1 fin 2021. C'est la quatrième fois de ma carrière qu'ils s'en vont et reviennent", fait remarquer Ross Brawn, patron sportif du championnat. "Je suis optimiste pour que nous les engagions à nouveaux lorsque leur situation changera et que la F1 évoluera, car Honda a toujours été un membre important et bienvenu au sein de la communauté F1 par le passé, et je l'espère pour l'avenir. Tous les constructeurs font actuellement face à d'énormes défis, et au niveau de la F1, nous devons y répondre et nous assurer de relever ces défis, de rester pertinents et de l'être plus encore pour leur proposer des challenges viables afin que la F1 puisse soutenir leurs objectifs."

Ross Brawn souhaite avant tout maintenir le dialogue avec Honda malgré ce retrait, notamment à travers la participation du constructeur aux futures réunions de travail pour définir l'avenir de la motorisation en F1.

"J'espère que la nouvelle formule d'unité de puissance qui sera introduite pas plus tard qu'en 2026 les encouragera à revenir", avance-t-il. "Nous les encouragerons également à faire partie des nouveaux groupes de travail de la FIA, qui recommanderont le type d'unité de puissance que nous adopterons à l'avenir. Ils ont été un grand partenaire en F1 et j'ai hâte de travailler avec eux pour l'avenir."

Max Verstappen, Red Bull Racing RB16

partages
commentaires
Hamilton : "Michael et moi, notre job est d'être le leader"
Article précédent

Hamilton : "Michael et moi, notre job est d'être le leader"

Article suivant

Le DAS arme fatale de Lewis Hamilton au restart ?

Le DAS arme fatale de Lewis Hamilton au restart ?
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021