Honda nomme un responsable dédié uniquement à la F1

Le directeur de la compétition de Honda, Masashi Yamamoto, va être nommé à un poste nouvellement créé et spécifique à la Formule 1 dans le but de booster le programme nippon auprès de Red Bull et Toro Rosso.

Honda nomme un responsable dédié uniquement à la F1
Charger le lecteur audio

Yamamoto était déjà en charge de l'aspect sportif du programme de Honda en F1 et avait conclu l'accord pour la fourniture de moteurs à Red Bull cette année, dans le cadre de son rôle à la tête de la stratégie globale de l'entreprise. Cependant, à son poste de directeur général de la compétition, son temps était réparti entre de nombreux championnats. Honda a donc décidé de créer un nouveau rôle pour Yamamoto afin qu'il puisse consacrer plus de temps à la Formule 1 et a confirmé qu'il prendrait ses fonctions de directeur général F1 le 1er avril. 

Lire aussi :

La firme nippone équipe deux structures cette saison, Red Bull Racing et son junior team Toro Rosso, pour la première fois depuis son retour dans la discipline reine en 2015. Un communiqué de Honda indique que la décision souligne "à quel point ce projet est important pour Honda, surtout dans sa première année de motorisation de deux équipes sur la grille". Yamamoto sera remplacé au poste de responsable de la compétition par Hiroshi Shimizu.

En plus de la fourniture de ces deux écuries, l'accord entre Honda et Red Bull, qui va donc au-delà du junior team, représente une opportunité majeure de l'emporter à nouveau en F1. Après trois saisons difficiles avec McLaren, marquées par de mauvaises performances et une fiabilité désastreuse, un changement de direction, supervisé par Yamamoto, a permis un retour en grâce.

Honda n'a pas connu la réussite avec Yasuhisa Arai puis Yusuke Hasegawa, et a décidé de répartir les responsabilités du rôle à la tête du programme F1 entre deux personnes. Le responsable de l'IndyCar, Toyoharu Tanabe, a été nommé directeur technique F1 et l'ingénieur de toujours de Honda, Yasuake Asaki, a pris les commandes à l'usine de Sakura. Des progrès encourageants ont été entrevus avec Toro Rosso en 2018, permettant au motoriste de convaincre Red Bull.

partages
commentaires
Pourquoi les progrès de Renault pourraient être impossibles à voir
Article précédent

Pourquoi les progrès de Renault pourraient être impossibles à voir

Article suivant

Comment Haas tire les leçons du fiasco de Melbourne

Comment Haas tire les leçons du fiasco de Melbourne
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021