Honda ne s’enflamme pas malgré une matinée réussie

La première matinée des essais de Barcelone s'est déroulée à merveille pour Toro Rosso et Honda. Le motoriste japonais est toutefois loin de crier victoire pour autant.

Honda ne s’enflamme pas malgré une matinée réussie
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso et la Scuderia Toro Rosso STR13
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13, Fernando Alonso, McLaren MCL33
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13
Brendon Hartley, Toro Rosso STR13
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13

Après trois ans de collaboration désastreuse avec McLaren, le nouveau partenariat de Honda avec la Scuderia Toro Rosso commence bien. Le motoriste japonais a tout fait pour se débarrasser de ses vieux démons, à savoir un manque de fiabilité et de puissance chronique.

Encore une fois, le directeur du projet F1 a été écarté : après Yasuhisa Arai début 2016, son remplaçant Yusuke Hasegawa a dû laisser sa place à un duo composé de Toyoharu Tanabe et de Yasuaski Asaki.

Alors que les 21 week-ends de Grands Prix de la saison 2018 sont censés être effectués avec trois unités de puissance par voiture seulement (et certains éléments restreints à deux), Honda s'est logiquement concentré sur son talon d'Achille : la fiabilité. Ensuite viendra la performance, et si tout se passe comme prévu, une évolution arriverait au tiers de la saison, le huitième Grand Prix de l'année étant celui tenu au Paul Ricard.

Selon nos informations, l'intersaison de Honda s'est bien mieux passée qu'auparavant, puisque les potentiels problèmes techniques qui auraient pu handicaper Toro Rosso en Catalogne ont été décelés bien avant.

"Notre approche cette année est de se focaliser en premier lieu sur la fiabilité en début de saison", déclare Masashi Yamamoto, directeur de la compétition chez Honda, pour Motorsport.com. "Nous devons nous assurer d'avoir une bonne fiabilité. C'est là-dessus que nous travaillons depuis le début de l'intersaison. Voyons voir ce qui va se passer lors des essais hivernaux."

"Nous restons quatrièmes dans la hiérarchie, cette année sera la première pour assurer la fiabilité. Nous apporterons des évolutions au niveau de la performance au fil de l'année. Tout d'abord, nous voulons nous concentrer sur les essais de pré-saison."

Ce lundi matin, Brendon Hartley a parcouru 72 tours du Circuit de Catalunya, soit plus que la distance d'un Grand Prix, avec le cinquième chrono à la clé : une performance encourageante pour Toro Rosso et Honda.

"En termes de performance globale, nous ne pouvons pas faire de commentaire clair, car ce n'est que la spécification de test pour nous. Avec la performance, il y a du mieux à venir, et jusqu'à présent, nous sommes satisfaits de la fiabilité, mais il reste beaucoup d'essais à réaliser", conclut Yamamoto.

partages
commentaires
McLaren dédramatise sa matinée blanche à Barcelone

Article précédent

McLaren dédramatise sa matinée blanche à Barcelone

Article suivant

Force India évoque un Halo au coût proche du million

Force India évoque un Halo au coût proche du million
Charger les commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021