Honda ne s’enflamme pas malgré une matinée réussie

La première matinée des essais de Barcelone s'est déroulée à merveille pour Toro Rosso et Honda. Le motoriste japonais est toutefois loin de crier victoire pour autant.

Honda ne s’enflamme pas malgré une matinée réussie
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso et la Scuderia Toro Rosso STR13
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13, Fernando Alonso, McLaren MCL33
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13
Brendon Hartley, Toro Rosso STR13
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13

Après trois ans de collaboration désastreuse avec McLaren, le nouveau partenariat de Honda avec la Scuderia Toro Rosso commence bien. Le motoriste japonais a tout fait pour se débarrasser de ses vieux démons, à savoir un manque de fiabilité et de puissance chronique.

Encore une fois, le directeur du projet F1 a été écarté : après Yasuhisa Arai début 2016, son remplaçant Yusuke Hasegawa a dû laisser sa place à un duo composé de Toyoharu Tanabe et de Yasuaski Asaki.

Alors que les 21 week-ends de Grands Prix de la saison 2018 sont censés être effectués avec trois unités de puissance par voiture seulement (et certains éléments restreints à deux), Honda s'est logiquement concentré sur son talon d'Achille : la fiabilité. Ensuite viendra la performance, et si tout se passe comme prévu, une évolution arriverait au tiers de la saison, le huitième Grand Prix de l'année étant celui tenu au Paul Ricard.

Selon nos informations, l'intersaison de Honda s'est bien mieux passée qu'auparavant, puisque les potentiels problèmes techniques qui auraient pu handicaper Toro Rosso en Catalogne ont été décelés bien avant.

"Notre approche cette année est de se focaliser en premier lieu sur la fiabilité en début de saison", déclare Masashi Yamamoto, directeur de la compétition chez Honda, pour Motorsport.com. "Nous devons nous assurer d'avoir une bonne fiabilité. C'est là-dessus que nous travaillons depuis le début de l'intersaison. Voyons voir ce qui va se passer lors des essais hivernaux."

"Nous restons quatrièmes dans la hiérarchie, cette année sera la première pour assurer la fiabilité. Nous apporterons des évolutions au niveau de la performance au fil de l'année. Tout d'abord, nous voulons nous concentrer sur les essais de pré-saison."

Ce lundi matin, Brendon Hartley a parcouru 72 tours du Circuit de Catalunya, soit plus que la distance d'un Grand Prix, avec le cinquième chrono à la clé : une performance encourageante pour Toro Rosso et Honda.

"En termes de performance globale, nous ne pouvons pas faire de commentaire clair, car ce n'est que la spécification de test pour nous. Avec la performance, il y a du mieux à venir, et jusqu'à présent, nous sommes satisfaits de la fiabilité, mais il reste beaucoup d'essais à réaliser", conclut Yamamoto.

partages
commentaires
McLaren dédramatise sa matinée blanche à Barcelone
Article précédent

McLaren dédramatise sa matinée blanche à Barcelone

Article suivant

Force India évoque un Halo au coût proche du million

Force India évoque un Halo au coût proche du million
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021