Honda enquête sur un problème de MGU-H inattendu

partages
commentaires
Honda enquête sur un problème de MGU-H inattendu
Par : Fabien Gaillard
31 mars 2018 à 11:30

Après des essais hivernaux assez tranquilles sur le plan de la fiabilité, Toro Rosso-Honda a connu un souci lors du premier Grand Prix, avec un abandon en course pour Pierre Gasly dû à un MGU-H récalcitrant.

Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Toro Rosso, sur la grille
Marcus Ericsson, Sauber C37, Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13, Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13, Sergey Sirotkin, Williams FW41 et Charles Leclerc, Sauber C37
Esteban Ocon, Force India VJM11 Mercedes, Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, Lance Stroll, Williams FW41 Mercedes, Marcus Ericsson, Sauber C37 Ferrari, et Pierre Gasly, Toro Rosso STR13 Honda
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13 Honda, Charles Leclerc, Sauber C37 Ferrari
Pierre Gasly, Toro Rosso, dans son cockpit
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13 Honda
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13 Honda
Pierre Gasly, Toro Rosso, lors de la parade des pilotes

Les difficultés du motoriste nippon au niveau du MGU-H, le récupérateur de l'énergie des gaz d'échappement, ne sont pas vraiment une nouveauté tant ils ont été au cœur des problèmes de fiabilité lors de la collaboration de trois années avec McLaren.

Cependant, les tests de Barcelone semblaient avoir démontré des progrès dans le domaine avec peu d'alertes et notamment pas au niveau de cette pièce. Las, c'est pourtant bien dans cette zone que s'est située la cause de la fin de course prématurée de Pierre Gasly, comme l'explique Toyoharu Tanabe, le directeur technique Honda F1.

"Nous avons vu des données inhabituelles sur la télémétrie liée au MGU-H", a-t-il expliqué pour RACER. "Donc nous avons arrêté la voiture et désormais nous allons enquêter sur les détails des données et aussi sur la pièce elle-même, tout en réfléchissant à ce que nous pouvons faire pour la prochaine course."

"Nous ne sommes pas sûrs que la pièce en elle-même soit salement endommagée. Nous devons enquêter pour voir si elle peut être à nouveau utilisée."

Pendant les essais hivernaux, STR a été la troisième écurie la plus assidue en piste, avec un total de 822 tours parcourus, soit 3826 km engrangés. "Pendant la pré-saison, nous n’avons pas eu de problème dans ce domaine, donc c’est la première fois."

"Pendant l’intersaison, nous avons évalué le kilométrage pour les trois unités de puissance pour cette saison. Ce n’était pas un kilométrage parfait parce qu’utiliser trois unité de puissance veut dire plus de 5000 km [par unité]. Par rapport au kilométrage accumulé, nous n’avons pas eu de problème jusqu’ici, ce qui veut dire que nous ne nous attendions pas à des soucis ou à des données inhabituelles sur la télémétrie lors de la première épreuve."

Prochain article Formule 1
Andretti estime que la F1 aurait dû suivre l'IndyCar sur l'appui aéro

Article précédent

Andretti estime que la F1 aurait dû suivre l'IndyCar sur l'appui aéro

Article suivant

Force India : McLaren et Haas sont à portée de tir

Force India : McLaren et Haas sont à portée de tir

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Actualités