Honda apporte une évolution à Spa, Vandoorne pénalisé

Honda a décidé d'apporter une évolution de son unité de puissance ce week-end, pour le Grand Prix de Belgique. Stoffel Vandoorne en bénéficiera et purgera une lourde pénalité sur la grille de départ.

Le motoriste japonais poursuit son travail visant à améliorer la spécification 3 de son unité de puissance, qui a fait ses débuts lors du Grand Prix d'Azerbaïdjan en essais libres. Honda a choisi d'introduire une nouvelle évolution à l'aube de deux Grands Prix particulièrement exigeants sur le plan moteur, à Spa-Francorchamps puis Monza.

La monoplace de Stoffel Vandoorne disposera des nouveautés, pour son Grand Prix à domicile. La FIA a confirmé que la MCL32 serait équipée d'une unité de puissance entièrement nouvelle. Il s'agit de son cinquième moteur à combustion, son huitième turbo, son huitième MGU-H, son cinquième MGU-K, sa sixième batterie et son sixième composant dédié à l'électronique. Par conséquent, dans une saison où ces éléments sont limités à quatre par pilote, Vandoorne écopera d'une pénalité de 35 places sur la grille de départ, le repoussant vraisemblablement en dernière ligne.

Les nouvelles pièces seront testées uniquement sur la monoplace du pilote belge, mais si elles donnent satisfaction, Fernando Alonso pourra les utiliser à Monza la semaine prochaine lors du Grand Prix d'Italie. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Belgique
Circuit Spa-Francorchamps
Pilotes Stoffel Vandoorne
Équipes McLaren
Type d'article Actualités
Tags honda, moteur