Honda s'excuse après le problème de Verstappen à Abu Dhabi

Max Verstappen a connu un problème moteur en course à Abu Dhabi, pour lequel Honda s'est excusé, notant que les conséquences auraient pu être bien pires pour le Néerlandais.

Honda s'excuse après le problème de Verstappen à Abu Dhabi

Le directeur technique de Honda, Toyoharu Tanabe, s'est excusé auprès de Max Verstappen pour le problème moteur rencontré par le Néerlandais en course à Abu Dhabi. Bien que ça n'ait certainement pas changé le résultat du pilote Red Bull à l'arrivée, le motoriste japonais regrette que l'équipe et son pilote aient été contraints de gérer ce problème pendant le Grand Prix, et pointe du doigt les progrès à faire sur le V6 turbo hybride de la marque.

"Nous avons essayé d'améliorer cela avec différents réglages pendant la course, après l'arrêt au stand", a déclaré Toyoharu Tanabe à Motorsport.com. "Ensuite, le pilote a effectué des ajustements sur sa manière d'appuyer sur l'accélérateur. Nous sommes vraiment désolés de ces problèmes durant la course. Aujourd'hui [dimanche], le problème ne lui a pas donné un gros déficit en termes de position. Mais il y avait un grand risque que ce soit le cas, ça dépendait de la situation. Nous devrions être plus proches de la perfection en fournissant à nos pilotes et équipes des moteurs performants."

Lire aussi :

Tanabe rappelle que Red Bull Racing n'a connu aucun abandon cette année à cause du moteur, mais tient à souligner que des soucis comme celui d'Abu Dhabi peuvent toujours causer une panne plus grave : "Nous n'avons eu aucun abandon en course à cause d'une casse sur la voiture, ce qui est bon pour nous. Dans des situations comme celle-ci, nous n'avons pas eu d'abandon, mais cela nous montre un domaine dans lequel progresser. De plus, nous avons eu quelques problèmes en essais. Nous devons donc faire mieux lors des week-ends."

Le problème rencontré par Verstappen a d'abord été détaillé par le pilote comme un "lag" à l'accélération, avant qu'il ne décrive le dysfonctionnement comme un "énorme effet de frein à main" après avoir tenté d'adopter de nouveaux réglages. Un demi-tour plus tard, le Néerlandais s'est agacé et a demandé comment un tel problème pouvait se présenter. Son équipe l'a ensuite invité à garder son calme et à se concentrer sur sa course, alors qu'il était derrière Charles Leclerc.

Deux tours plus tard, un nouveau changement a été effectué sur la cartographie, mais la situation était encore décrite par Verstappen comme "vraiment mauvaise". Après l'essai d'un troisième réglage différent, il a précisé la manière dont le problème est survenu : "C'était après l'arrêt au stand, quelque chose s'est produit. Je ne suis pas sûr de ce qu'il y a eu", a-t-il dit avant de s'inquiéter d'une situation qui empirait. 

"Il est possible que nous ne puissions rien faire pour le moment", lui a répondu son ingénieur, même si le pilote a alors admis que le dernier réglage en date était "le meilleur compromis" jusque-là, précisant qu'il ressentait "un creux énorme dans le couple au début de la course de l'accélérateur".

Et même si la monoplace a tenu le coup jusqu'à l'arrivée, Red Bull a confirmé rapidement que le problème ne pouvait pas être résolu : "Compris. Il n'y a rien que nous puissions faire à ce sujet, Max. Il n'y a rien à faire pour le moment. On dirait que tu vas devoir composer avec. Tu es assez rapide". En effet, le pilote était assez rapide pour aller chercher la deuxième place à l'arrivée, et du même coup son neuvième podium de la saison.

Propos recueillis par Scott Mitchell  

partages
commentaires
Ferrari a été "contrôlé au moins dix fois" cette saison

Article précédent

Ferrari a été "contrôlé au moins dix fois" cette saison

Article suivant

C'était un 2 décembre : Tyrrell vendu à BAR

C'était un 2 décembre : Tyrrell vendu à BAR
Charger les commentaires
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021