Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
3 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
17 jours

Honda introduit la 3e version de son moteur au GP de France

partages
commentaires
Honda introduit la 3e version de son moteur au GP de France
Par :
19 juin 2019 à 08:57

La troisième spécification de l'unité de puissance Honda pour la saison 2019 de F1 va être introduite dès le Grand Prix de France.

La deuxième spécification du moteur japonais avait été introduite dès la quatrième épreuve de la saison, à Bakou, et avait donné satisfaction au motoriste et à ses clients, les écuries Red Bull et Toro Rosso, notamment en termes de fiabilité. Le travail s'est poursuivi pour parvenir à une troisième version appuyant plus sur la puissance, qui sera celle introduite dès le Paul Ricard. 

Lire aussi :

Les changements sont principalement situés au niveau du moteur à combustion et du turbo, selon les dires du directeur technique de la marque japonaise, Toyoharu Tanabe. Ce nouveau moteur sera disponible pour l'épreuve du Castellet pour Max Verstappen et Pierre Gasly chez Red Bull, mais également pour Daniil Kvyat chez Toro Rosso. Il s'agit pour le Russe d'un cadeau légèrement empoisonné puisque cette nouvelle spécification s'accompagne pour lui d'une pénalité sur la grille. Alexander Albon en disposera plus tard, probablement en Autriche la semaine prochaine, la direction de Faenza n'ayant pas souhaité que ses deux pilotes subissent une pénalité sur la grille lors du même GP.

D'ordinaire, les deuxièmes évolutions moteur sont introduites autour du 13e ou du 14e Grand Prix de la saison. Cependant, en accord avec Red Bull, Honda déroule un programme de travail plus agressif, quitte à ce que des pénalités interviennent plus tard dans la saison pour l'écurie-mère. Il est en effet précisé qu'aucun problème sur la Spec 2 ne justifie ce changement ; de plus, rien n'interdira l'écurie de monter de nouveau ce groupe propulseur plus tard. Cette Spec 3 a démontré une augmentation de la puissance sur le banc d'essai mais le boost de performance ne devrait pas être aussi important que celui apporté par la Spec 3 de 2018.

Lire aussi :

Le turbo évolué est le résultat du travail de recherche mené par l'usine de Sakura mais également d'autres branches de Honda, le tout avec l'aide du fabricant de turbo IHI. C'est grâce à une collaboration de ce type que le MGU-H avait été fiabilisé au cours de l'année passée. "En produisant ce PU [unité de puissance] Spec 3, nous avons fait évoluer le turbo grâce à la connaissance et à la technologie du département moteurs aéronautiques dans le domaine du design aérodynamique", a ainsi précisé Tanabe.

"Les données issues du banc d'essai montrent une augmentation de la puissance par rapport à la précédente version de notre PU, cependant nous savons que nous n'avons pas encore atteint les chiffres des motoristes qui mènent actuellement le championnat. Mais c'est un pas dans la bonne direction et nous allons continuer notre développement pour le reste de la saison, en faisant appel aux ressources de l'ensemble de l'entreprise."

Article suivant
Guide circuit - Tout savoir sur le Circuit Paul Ricard

Article précédent

Guide circuit - Tout savoir sur le Circuit Paul Ricard

Article suivant

Le programme TV du Grand Prix de France, en clair sur TF1

Le programme TV du Grand Prix de France, en clair sur TF1
Charger les commentaires