Honda répond aux critiques de McLaren

partages
commentaires
Honda répond aux critiques de McLaren
Par : Lawrence Barretto
10 juin 2017 à 09:42

Honda a réfuté les accusations de Zak Brown, qui prétend que McLaren est "perdu" avec sa motorisation F1. Le motoriste japonais se veut rassurant sur sa capacité à progresser rapidement.

Fernando Alonso, McLaren MCL32
Zak Brown, directeur exécutif McLaren
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Yusuke Hasegawa, directeur du programme F1 de Honda
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren MCL32

Le torchon semble brûler depuis plusieurs jours maintenant entre McLaren et Honda, tandis que l'écurie britannique est la seule à n'avoir toujours pas inscrit le moindre point cette saison. En milieu de semaine, son directeur exécutif, Zak Brown, a fait part de son impatience, avant de mettre à nouveau la pression dès vendredi, dans le paddock du Circuit Gilles Villeneuve. "Honda travaille dur, mais ils semblent un peu perdus", a-t-il notamment lancé.

Des propos auxquels le motoriste japonais a réagi par la voix du directeur de son programme F1, Yusuke Hasegawa, interrogé par Motorsport.com. "C'est malheureux que je ne puisse pas les convaincre que nous allons dans la bonne direction. Mais je suis confiant quant au fait que nous ne sommes pas perdus", rétorque-t-il. "Nous avons encore besoin de plus de temps, mais nous faisons les choses correctement. Nous faisons beaucoup de choses pour accélérer notre développement, mais je ne les divulgue pas."

Le sujet de l'appel fait à des consultants ou à du personnel extérieur reste d'ailleurs ambigu : "Je n'ai jamais dit que nous ne voulions pas faire appel à de l'aide extérieure. Ça se produit, mais je ne révèle pas avec qui."

Hasegawa a conscience que la seule manière de convaincre McLaren des capacités de Honda est de "fournir un meilleur moteur" à l'écurie de Woking. "Peut-être qu'ils pensent que Honda peut le faire à l'avenir, mais nous devons les convaincre en leur montrant", ajoute-t-il. 

Honda veut faire ses preuves

Vendredi soir, une discussion sur le sujet a eu lieu au sein du motorhome de McLaren, entre Yusuke Hasegawa et Zak Brown. Le Japonais affirme comprendre la frustration de son partenaire mais insiste sur la bonne relation qui perdure entre eux. "Je n'étais pas surpris [par ses propos]", souligne-t-il. "Ce n'est pas étonnant qu'il se soit plaint et qu'il soit frustré. Je suis frustré, je suis déçu, l'équipe est déçue. C'est une situation dure, très difficile."

Et Hasegawa de réaffirmer la relation de travail qui se poursuit entre les deux entités pour tenter de résoudre les nombreux problèmes techniques. "Il n'y a aucun doute là-dessus", promet-il. "Nous sommes solidement unis, en équipe. Nous avons décidé de surmonter ensemble ces conditions très difficiles. Nous travaillons ensemble pour améliorer la situation."

Vendredi, Zak Brown a indiqué que McLaren devrait prendre une décision d'ici la fin du mois de juillet concernant sa motorisation 2018. Cependant, Hasegawa assure que Honda n'a reçu aucun ultimatum clair "pour le moment". Dans le même temps, le constructeur nippon cherche à introduire l'évolution majeure de son unité de puissance dès que possible, après d'ultimes tests au banc d'essai. 

Propos recueillis par Lawrence Barretto

Article suivant
Palmarès - Les vainqueurs du GP du Canada depuis 2000

Article précédent

Palmarès - Les vainqueurs du GP du Canada depuis 2000

Article suivant

Un vendredi "complètement gâché" pour Alonso

Un vendredi "complètement gâché" pour Alonso
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes McLaren Boutique
Auteur Lawrence Barretto
Type d'article Actualités