Honda : Onzième place pour Rubens, abandon pour Jenson

Après des qualifications prometteuses hier, l’écurie Honda a vécu aujourd’hui un Grand Prix de Bahreïn très frustrant

Après des qualifications prometteuses hier, l’écurie Honda a vécu aujourd’hui un Grand Prix de Bahreïn très frustrant. Jenson Button a été poussé à l’abandon au tiers de la course, alors que Rubens a amené sa RA108 en 11ème position.

Dès le départ, Jenson a gagné une place dans le premier virage pour passer huitième, mais ses espoirs de terminer en bonne position ont vite été anéantis au milieu du tour d’ouverture quand un concurrent l’a percuté par derrière. Il a été contraint de repasser par les stands pour changer un pneu crevé, puis il a regagné la course en 20ème position.

Rubens, de son côté, a roulé en 12ème place pendant son premier relais. Bloqué derrière Giancarlo Fisichella et malgré ses nombreux efforts pour dépasser le pilote de l’écurie Force India, Rubens a dû attendre les premiers arrêts dans les stands pour dépasser son concurrent. Les deux pilotes se sont arrêtés lors du même tour. « J’ai perdu beaucoup de temps dans ma lutte avec Fisichella, jusqu'à ce que l'équipe puisse faire un super boulot lors de mon ravitaillement, ce qui m’a permis de passer devant lui en sortie de stands. La monoplace s’est ensuite bien comportée et j’ai réussi à me rapprocher des concurrents devant moi. »

Jenson est bien reparti après son premier tour, mais il allait connaître de nouveaux problèmes sous la forme d’une collision avec David Coulthard lors du tour 19. Les deux voitures ont été endommagées. Jenson s’est arrêté dans les stands pour changer son aileron avant, avant d’abandonner deux tours plus tard car la section arrière de sa voiture ne suivait plus.

Jenson Button (abandon) :
J'ai pris un bon départ qui m’a permis de gagner une ou deux places, puis, je ne sais pas ce qui s'est passé au virage n°5. J’ai été heurté à l’arrière et un pneu a crevé. Je suis repassé par les stands pour changer de pneu, mais ma course était déjà ruinée. Après mon changement pneumatique, la voiture était vraiment bien, et je me sentais très à l'aise avec l’équilibre de la RA108.

J’ai voulu dépasser David en le rattrapant assez rapidement car il semblait lutter avec sa voiture. J’ai essayé de le passer au virage n°8. Il a freiné très tôt, ce qui a forcé ma manœuvre, car un grand espace s’était ouvert à moi dans la courbe. Malheureusement, il a ensuite choisi de se rabattre sur la ligne de course, je n’avais donc plus de place pour passer. Je n’ai pas pu freiner suffisamment tôt pour l’éviter.

Rubens Barrichello 11ème) :
Dans l'ensemble, nous avons passé un bon week-end à Bahreïn. La voiture a prouvé avoir le rythme nécessaire pour se qualifier en Q3 et les temps au tour en course semblaient plutôt bons aujourd’hui. J'ai terminé avec succès ma troisième course de la saison, ce qui démontre une bonne fiabilité générale. Malheureusement, nous n’avons pas optimisé notre vitesse de pointe, nécessaire pour dépasser sur les longues lignes droites du circuit, ce qui a compromis notre course. Je suis convaincu que les développements dont nous disposerons pour les prochaines courses vont nous permettre de progresser et de nous battre pour rentrer dans les points.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Giancarlo Fisichella , Jenson Button , Rubens Barrichello , David Coulthard
Équipes Force India
Type d'article Actualités