Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
21 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
29 jours
02 avr.
-
05 avr.
EL1 dans
43 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
78 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
91 jours
04 juin
-
07 juin
EL1 dans
106 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
113 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
127 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
134 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
148 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
162 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
190 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
197 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
211 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
218 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
231 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
246 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
253 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
267 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
281 jours

Honda vise une première victoire "aux alentours de l'été"

partages
commentaires
Honda vise une première victoire "aux alentours de l'été"
Par :
25 mars 2019 à 10:57

Le motoriste japonais estime qu'il lui faut encore un peu de temps pour espérer remporter un Grand Prix avec Red Bull Racing. Cet objectif pourrait être atteint aux alentours de la mi-saison, si la progression se poursuit sur le rythme voulu par les deux entités.

Après avoir parfaitement lancé sa collaboration avec Red Bull Racing en décrochant un premier podium dès le Grand Prix d'Australie, Honda a admis un certain soulagement la semaine dernière, tout en refusant de s'emballer pour la suite. L'objectif de victoire en 2019 demeure, mais il doit être atteint dans un délai raisonnable. Le motoriste japonais se fixe ainsi le cap de la mi-saison pour y parvenir.

Lire aussi :

"C'est une année très importante pour nous car pour la première fois de l'ère hybride, nous avons deux équipes", rappelle à Motorsport.com Masashi Yamamoto, directeur général de Honda F1. "Désormais, nous sommes dans une situation où nous pouvons essayer de gagner. Nous espérons que ça deviendra une réalité, peut-être aux alentours de l'été. Nous l'espérons et nous le souhaitons. Nous avons désormais l'occasion de tourner notre philosophie vers la victoire." 

Mercedes et Ferrari toujours devant

Si tout s'est parfaitement déroulé pour la première du package Red Bull-Honda à Melbourne, ce serait oublier les spécificités de l'Albert Park ainsi que les circonstances de course que de penser que le plus dur est fait. Par ailleurs, le niveau de Ferrari en Australie a engendré de nombreuses interrogations et les réponses pourraient être très différentes à Bahreïn, en fin de semaine.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W10, devant Sebastian Vettel, Ferrari SF90, et Max Verstappen, Red Bull Racing RB15

Malgré son premier podium décroché depuis son retour en F1 en 2015, Honda rappelle que le retard sur la concurrence n'est pas encore comblé, loin s'en faut. La progression est clairement au rendez-vous, mais elle doit se poursuivre.

"Nous n'essayons pas de minimiser les attentes", promet Masashi Yamamoto en dépit de son refus d'afficher des objectifs chiffrés. "Mais la course, c'est le résultat, peu importe ce qu'il en est. Nous pouvons tout voir dans le résultat. Nous devons travailler sur la technologie et la performance pour la course. Notre impression franche est que nous n'avons pas atteint le niveau de Ferrari et Mercedes avec l'unité de puissance. Nous devons aller plus loin."

Lire aussi :

Pour Honda, le partenariat lancé avec Red Bull a permis d'avancer main dans la main, dans la lignée de ce qui a débuté en 2018 avec Toro Rosso. Le fait de motoriser deux écuries est également une nouveauté pour le constructeur nippon, mais pas question de voir trop grand inutilement.

"Nous avons un objectif différent entre les deux équipes", rappelle Yamamoto. "Red Bull est un top team, avec de bons pilotes, un bon management et un bon châssis. Nous devons donc leur fournir un bon moteur Honda. Si nous pouvons le faire, nous pensons pouvoir aller jusqu'à la victoire avec Red Bull. C'est ce que nous devons faire."

"Avec Toro Rosso, nous avons mis en place un partenariat l'an dernier. Nous pensons être sur le chemin de la progression. Quelque chose comme un podium, ou être plus proche de ces places-là avec Toro Rosso, permettrait de montrer nos progrès. Chaque équipe a une orientation ou un objectif différents."

Article suivant
Wolff : Le dépassement sur Ferrari montre la puissance du Honda

Article précédent

Wolff : Le dépassement sur Ferrari montre la puissance du Honda

Article suivant

Mick Schumacher va tester la Ferrari à Bahreïn

Mick Schumacher va tester la Ferrari à Bahreïn
Charger les commentaires