Honda n'a rien trouvé d'anormal sur le moteur d'Alonso

partages
commentaires
Honda n'a rien trouvé d'anormal sur le moteur d'Alonso
Par : Basile Davoine
28 août 2017 à 07:38

Après analyse des données, Honda n'a rien trouvé qui laisse penser que Fernando Alonso a rencontré un problème moteur à Spa-Francorchamps, lorsqu'il a abandonné.

Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren, discute avec ses ingénieurs et Zak Brown, directeur exécutif, McLaren Technology Group
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren MCL32, lutte avec Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17, devant Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10, Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
Fernando Alonso, McLaren MCL32

Fernando Alonso a vécu un après-midi particulièrement frustrant après s'être élancé depuis la dixième position et avoir pris un bon envol, le plaçant septième à l'issue du premier tour. Il n'a ensuite cessé de chuter dans la hiérarchie, ne pouvant pas s'opposer à ses adversaires dans les lignes droites en raison du manque de puissance du moteur Honda. Une situation qui l'a conduit à s'emporter à la radio. "Embarrassant, vraiment embarrassant", a-t-il lancé à son équipe pendant la course, avant d'ajouter plus tard : "Je ne me soucie pas des écarts. Ce sont juste des essais."

Sorti de la zone des points, le double Champion du monde a ensuite questionné son équipe sur la possibilité de voir la pluie arriver pendant la course, ce qui lui aurait donné une opportunité de bon résultat. Presque dans la foulée d'une réponse rapidement négative, Fernando Alonso a ralenti pour renter au stand en indiquant par radio : "Problème moteur. Problème moteur." 

Cependant, Honda n'a rien trouvé d'anormal concernant l'unité de puissance de l'Espagnol, ce qui ne manque pas d'alimenter les rumeurs selon lesquelles le pilote McLaren aurait abandonné de sa propre et unique initiative.

"Il a utilisé la radio pour dire qu'il pensait avoir un problème avec la voiture, et même s'il n'y avait rien au niveau des données, nous avons décidé de stopper la voiture par précaution", a précisé Yusuke Hasegawa, directeur du programme F1 de Honda.

De son côté, Alonso n'a cessé d'affirmer qu'il avait abandonné en raison d'une défaillance moteur, ce qu'il a répété à plusieurs reprises après la course.

"C'est sûr, ce n'était pas facile de courir comme ça, car on ne peut pas se battre roue contre roue", a-t-il reconnu. "C'était un après-midi difficile, et nous n'étions pas compétitifs en mode course. La voiture était trop lente dans les lignes droites et c'était impossible de se battre, donc les points étaient aussi impossibles à atteindre. Finalement, nous avons dû stopper en raison d'un problème moteur."

Article suivant
Prost s'est excusé auprès de Verstappen au nom de Renault

Article précédent

Prost s'est excusé auprès de Verstappen au nom de Renault

Article suivant

Pérez "très déçu" par les commentaires d'Ocon

Pérez "très déçu" par les commentaires d'Ocon
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Belgique
Catégorie Course
Lieu Spa-Francorchamps
Pilotes Fernando Alonso Boutique
Équipes McLaren Boutique
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités