Honda : Red Bull n'aura pas le statut d'équipe d'usine

partages
commentaires
Honda : Red Bull n'aura pas le statut d'équipe d'usine
Scott Mitchell
Par : Scott Mitchell
20 juin 2018 à 17:00

Honda a affirmé que ni Red Bull, ni Toro Rosso ne serait considéré comme équipe d'usine en 2019, estimant qu'assigner un tel statut à ses clients "n'a aucun sens".

Un logo Honda sur la carrosserie d'une Toro Rosso
Les logos Honda sur la carrosserie de la Toro Rosso STR13
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14

Red Bull va se séparer de son fournisseur de longue date, Renault, à la fin de la saison actuelle pour rejoindre son écurie junior dans le giron Honda. Il était attendu que Red Bull assume le statut de structure d'usine du motoriste japonais, comme McLaren pendant les trois années de son partenariat.

Cependant, l'écurie de Woking avait l'exclusivité de la fourniture des unités de puissance Honda et ce dernier a clairement indiqué qu'il voulait un statut égal alors qu'il s'apprête à motoriser une seconde écurie pour la première fois depuis 2007.

"Du point de vue du constructeur, ça n'a aucun sens d'identifier une des équipes en tant qu'usine ou que client, car les règles actuelles nous obligent à fournir la même unité de puissance à toutes nos écuries", a déclaré le responsable de la compétition de Honda, Masashi Yamamoto.

"En cela, ce contrat place les trois parties dans une même position. Comme c'était le cas avec Toro Rosso, nous avons ressenti un respect sincère de la part de Red Bull pendant la discussion qui a mené à cet accord. Nous apprécions qu'ils aient fait montre d'une telle attitude, même après nos difficultés lors des trois années précédentes en F1."

Plus tôt cette année, la quatrième place de Toro Rosso à Bahreïn, avec Pierre Gasly, a offert à Honda son meilleur résultat depuis son retour en F1, en 2015. Et même si le duo n'a pas retrouvé le même niveau de performance depuis, il a inscrit des points lors de deux autres Grands Prix et devance actuellement les deux structures clientes de Ferrari (Haas et Sauber) ainsi que Williams, motorisé par Mercedes, au classement constructeurs.

Yamamoto insisté pour dire qu'il n'y "aura pas de changement dans la relation actuelle avec Toro Rosso" et assure que l'annonce de l'accord avec Red Bull ne va pas les détourner des objectifs pour 2018.

"Nous nous attendons à des échanges entre les équipes et Honda dans le cadre de la réglementation. Ça a été un super résultat de terminer quatrième lors de la deuxième manche, mais depuis il y a eu des hauts et des bas."

"C'est une saison très intéressante pour les fans, ainsi que pour ceux qui travaillent dans la discipline, parce qu'il semble que le résultat des concurrents du milieu de peloton dépend des réglages de la voiture et des caractéristiques de la piste."

"Nous travaillons actuellement sur le développement pour progresser à nouveau et avoir des résultats encore meilleurs pour le reste de la saison."

Article suivant
Williams : Le petit budget ne justifie pas seul le déclin

Article précédent

Williams : Le petit budget ne justifie pas seul le déclin

Article suivant

Hamilton : La F1 est à "l'âge de pierre" par rapport à d’autres sports

Hamilton : La F1 est à "l'âge de pierre" par rapport à d’autres sports
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Scott Mitchell