L'arrière commun Red Bull/Toro Rosso, "énorme avantage" pour Honda ?

partages
commentaires
L'arrière commun Red Bull/Toro Rosso,
Par :
16 janv. 2019 à 10:00

L'utilisation de la partie arrière de Red Bull par Toro Rosso sera un avantage considérable pour Honda, qui s'apprête à fournir deux équipes pour la première fois depuis son retour en F1.

Red Bull va utiliser des moteurs Honda l'année prochaine après une première année réussie par sa deuxième équipe avec le constructeur japonais en 2018. Toro Rosso utilise traditionnellement des pièces de boîte de vitesses développées par Red Bull Technology, mais une enveloppe différente puisque l'équipe n'a pas voulu attendre pour terminer sa boîte de vitesses et ses suspensions arrière. Les deux équipes utiliseront les mêmes parties arrière l'année prochaine, y compris les suspensions arrière.

"C'est un énorme avantage", a déclaré le directeur technique de Honda, Toyoharu Tanabe, à Motorsport.com. "Nous n'avons pas besoin de communiquer entre une équipe et l'autre, ou de répondre à des demandes totalement séparées. Nous n'avons pas cette situation. Bien sûr, elles ont des designs différents et nous devons nous adapter à chaque équipe, mais ce n'est pas un grand changement de spécifications."

Lire aussi :

C'est la première fois que Honda va fournir des moteurs à deux équipes depuis son retour en 2015. Cela aurait dû être le cas en 2018, mais Sauber a finalement annulé l'accord prévu et décidé de rester du côté de Ferrari en obtenant un moteur plus récent. Ce sera donc la première fois depuis 2008, où l'équipe officielle du constructeur était accompagnée de son équipe B, Super Aguri, que Honda fournira deux équipes.

"Théoriquement, ça double les données", poursuit un Tanabe amusé. "Pas seulement du côté de la piste, mais aussi pour le développement. Nous aurons une équipe différente, une philosophie de voiture différente, une manière de travailler différente, surtout du côté de la piste. Nous pourrons avoir plus d'informations, plus de connaissances de la part d'une nouvelle équipe. C'est un énorme bénéfice pour nous."

Quand la rumeur d'une alliance entre Red Bull et Honda est devenue sérieuse, début 2018, il a été suggéré que Tanabe superviserait les opérations en piste et que deux directeurs techniques seraient assignés aux deux équipes. Le directeur de Honda Motorsport, Masashi Yamamoto, explique que la priorité en fin d'année dernière a été de renforcer son équipe.

"Nous augmentons le nombre de nos employés à l'usine, évidemment", a-t-il déclaré à Motorsport.com. "Et l'autre point important se situe en piste, nous devons avoir deux fois plus de monde cette année. Nous devons assembler une autre équipe pour les moteurs utilisés en course. On peut partager certaines tâches entre les deux équipes, mais ça double la charge de travail, ce qui veut dire que je perds en expertise – donc avoir plus de personnel est une idée très intéressante."

Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR13

Article suivant
Villeneuve veut redonner aux jeunes pilotes "le droit de rêver"

Article précédent

Villeneuve veut redonner aux jeunes pilotes "le droit de rêver"

Article suivant

Le président de Ferrari nie "rupture" et "désaccords"

Le président de Ferrari nie "rupture" et "désaccords"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing Boutique , Toro Rosso Boutique
Auteur Scott Mitchell