Honda : "Toro Rosso nous a aidés à revenir dans le droit chemin"

Alors que son retour en F1 s'est longtemps apparenté à un chemin de croix, Honda a de nouveau goûté à la victoire. Pour le motoriste japonais, la joie est franche et sincère, mais la lucidité pour ne pas s'arrêter en si bon chemin prend rapidement le dessus.

Honda : "Toro Rosso nous a aidés à revenir dans le droit chemin"

Honda n'en avait pas fait un objectif coûte que coûte, mais c'est désormais une case supplémentaire remplie dans son tableau de marche. Pour la première fois depuis 2006 (Jenson Button au Grand Prix de Hongrie), et surtout depuis le début de l'ère hybride, un moteur du constructeur japonais s'est imposé en Formule 1. Dimanche en Autriche, la victoire de Max Verstappen au volant de la Red Bull propulsée par l'unité de puissance nippone a logiquement été vécue comme la récompense pour un dur labeur. Après les podiums du début de saison, c'est un pas en avant de plus qui est réalisé, tout en gardant les pieds sur terre.

Lire aussi :

"Depuis le début de la saison, nous constatons clairement un gros écart par rapport à Mercedes et Ferrari", rappelle Toyoharu Tanabe, directeur technique de Honda F1. "Nous étions forts. Mais au prochain Grand Prix, je ne crois pas que nous serons aussi forts, il n'y a aucune garantie d'avoir les mêmes performances par rapports aux autres concurrents. Cela veut dire que nous devons continuer à redoubler d'efforts pour gagner en confiance, et si nous sommes forts, si nous ne faisons pas d'erreur, nous gagnerons. Nous voulons atteindre ce niveau." 

Car le succès conquis sur le Red Bull Ring, à l'occasion de la course à domicile de l'écurie autrichienne, n'est en rien un aboutissement pour Honda. Le motoriste est là pour s'installer durablement, et ce coup d'éclat, une fois fêté comme il se doit, ne doit pas être autre chose qu'un tournant de plus vers un avenir plus radieux. "L'objectif est d'être champion, donc il y a encore énormément de choses à faire", prévient Tanabe, qui souligne surtout l'importance du choix fait l'an passé en tournant la page McLaren pour rejoindre le giron Red Bull, d'abord via une année d'apprentissage auprès de Toro Rosso. "Nous ne devons pas oublier l'immense contribution de Toro Rosso, qui nous a aidés à revenir dans le droit chemin l'année dernière. Honda n'a pas fait ça tout seul, et nous devons être reconnaissants pour la contribution de nous partenaires externes."

Verstappen : "Quelques doutes vont disparaître"

Max Verstappen, Red Bull Racing, vainqueur

Cette allusion à l'année passée, Christian Horner y tient également. Le directeur de Red Bull Racing ne manque pas de souligner les rudes années traversées par Honda de 2015 à 2017, avant d'écrire une nouvelle page. "Lorsqu'ils sont revenus en F1, ils ont connu une période très difficile durant leurs années avec McLaren", rappelle-t-il. "Puis ils sont passés chez Toro Rosso l'année dernière et ils ont eu du temps pour remettre la maison en ordre et commencer à progresser. Tout ce que nous avons vu, c'est un véritable dévouement et une réelle détermination, et c'est pour cela qu'en gagnant cette course, Tanabe-san est allé chercher le trophée des constructeurs. Après tous les efforts qu'ils ont consentis, c'est génial de voir le Japon représenté là-haut [sur le podium] et de voir Honda récupérer le trophée des constructeurs." 

Incarnation du retour victorieux de Honda, Max Verstappen ne boude pas son plaisir et voit dans les événements du Grand Prix d'Autriche une porte ouverte à un coup de boost supplémentaire pour toutes les troupes, chez Red Bull comme chez Honda. "C'est très important pour nous ainsi que pour l'avenir, pour Honda aussi", estime le Néerlandais. "Je suis très content de ce qui s'est passé et ça nous donne beaucoup de confiance. Peut-être que quelques doutes vont disparaître grâce à ça également."

Le vainqueur Max Verstappen, Red Bull Racing RB15

partages
commentaires
Brawn : "Ces deux gamins promettent un brillant avenir à la F1"

Article précédent

Brawn : "Ces deux gamins promettent un brillant avenir à la F1"

Article suivant

Seidl réclame une "autorité forte" des instances sur les équipes

Seidl réclame une "autorité forte" des instances sur les équipes
Charger les commentaires
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021