Toro Rosso et Honda pensent aussi à des pénalités tactiques

partages
commentaires
Toro Rosso et Honda pensent aussi à des pénalités tactiques
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
13 mars 2018 à 08:02

Dans une saison où l'allocation de composants moteur va se réduire, avec notamment trois blocs par pilote pour l'ensemble des 21 Grands Prix, Honda est le deuxième motoriste à envisager sérieusement la possibilité de subir des pénalités tactiques.

Pierre Gasly, Toro Rosso STR13
Franz Tost, Team Principal, Scuderia Toro Rosso, avec Toyoharu Tanabe,directeur technique F1, Honda
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13 avec des capteurs aéro
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13 avec des capteurs aéro
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13 et Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H

Directeur de Toro Rosso, que Honda a rejoint durant l'hiver, Franz Tost estime qu'il pourrait clairement y avoir un bénéfice de performance à agir de la sorte en gérant différemment le stock d'unités de puissances. En 2018, tous les éléments moteur seront limités à trois pour la saison, et même à deux pour ce qui est du MGU-K, des batteries et des contrôles électroniques.

Tout au long des derniers mois, chaque motoriste a énormément travaillé sur la fiabilité pour se préparer à affronter ce défi, qui nécessitera pour chaque unité de puissance de tenir sept week-ends de Grand Prix. Selon Franz Tost, même si un bloc propulseur tenait l'équivalent de cette distance, son usure et sa perte de puissance en fin de vie pourraient être telles qu'un changement moyennant pénalité deviendrait alors intéressant, en fonction des circonstances.

"Viendra la période où nous devrons déterminer si c'est mieux de partir en fond de grille avec une unité de puissance neuve plutôt qu'utiliser un moteur qui aura 3000 à 4000 kilomètres, et avec lequel on commencera à perdre de la puissance après 1000 ou 2000 kilomètres", explique Tost à Motorsport.com. "Nous verrons bien. Mais je peux vous dire dès à présent que nous aurons cette discussion. Je ne sais pas quand, mais nous l'aurons."

Toro Rosso et Honda ne sont pas les seuls à réfléchir à des pénalités volontaires, puisque c'est un discours qu'a également tenu Renault, par la voix de Cyril Abiteboul, il y a quelques jours.

"Nous désirons établir une base, et en savoir un peu plus sur nous-mêmes, sur la performance du moteur tel qu’il est actuellement", expliquait le Français. "S’il est mieux pour tout le monde d’utiliser quatre unités de puissance ou quatre V6 plutôt que trois, nous pourrions prendre cette décision. Mais il est vraiment encore trop tôt pour parler de cela."

"Ils sont totalement fous"

Le règlement 2018 est évidemment gravé dans le marbre, mais les critiques envers la limitation des composants moteur n'ont pas encore cessé. Franz Tost continue aujourd'hui de décrier la mesure, que Red Bull avait tenté de faire annuler, en vain.

"L'année dernière, les motoristes avaient quatre moteurs et il y avait moins de Grands Prix, et cette année nous avons davantage de courses et moins de moteurs", constate le patron de Toro Rosso. "Je dois juste dire qu'ils sont totalement fous avec ce règlement." 

"Mais Ferrari était contre [une modification de cette règle], car les autres voulaient être à quatre [moteurs par saison]. Ils [Ferrari] pensent avoir un avantage en étant à trois. Ça figure dans le règlement, donc nous devons faire avec. Nous devons l'accepter, mais je ne sais pas, au final, de combien d'unités de puissance nous aurons besoin."

Avec Jonathan Noble

Prochain article Formule 1
Force India "plutôt satisfait" après les seconds tests F1

Article précédent

Force India "plutôt satisfait" après les seconds tests F1

Article suivant

Refroidissement sans compromis chez Renault

Refroidissement sans compromis chez Renault
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Toro Rosso Boutique
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités