Honda - Trop tôt pour juger nos évolutions moteur

Les dirigeants de Honda estiment qu’il faut plus de temps avant de juger réellement les progrès réalisés sur l’unité de puissance depuis l’instauration des nouvelles évolutions. 

Le motoriste japonais s’est rendu sur le Grand Prix de Belgique avec des améliorations au niveau de la combustion de son unité de puissance, et espérait faire un pas en avant. Mais la nature du circuit de Spa-Francorchamps a rendu difficile l’évaluation des progrès. Il est donc nécessaire d’attendre d’autres courses pour évaluer la progression de Honda par rapport à la concurrence.

"Nous avions prévu l’évolution avant la pause estivale. C’était à l’agenda et nous l’avons confirmé en piste et aussi au banc d’essais", précise Yasuhisa Arai, directeur de la compétition chez Honda. "Malheureusement ça n’a pas fonctionné efficacement [à Spa] car c’est un circuit très difficile, et aussi parce que nous avons perdu du temps de piste les deux premiers jours. Donc nous ne pouvons pas confirmer en détail [les améliorations]. Nous avons besoin de plus de temps."

Un projet qui manque de maturité

McLaren et Honda avaient clairement espéré de plus grands progrès que ceux effectués jusqu’à présent cette saison, puisque l’objectif initial de viser des podiums et des courses en fin d’année est désormais improbable. Evoquant le retard accumulé, Eric Boullier a confié que Honda est peut-être parti de plus loin que ce qui était prévu. 

"C’est juste un projet qui n’avait peut-être pas la maturité suffisante pour être performant comme nous l’attendions", explique le directeur sportif de McLaren. "Mais clairement, nous travaillons très dur en tant qu’équipe d’usine et c’est très, très important pour nous d’être une équipe d’usine."

Alonso garde confiance

Pour Fernando Alonso, qui a quitté Ferrari pour relever le challenge McLaren, la période est particulièrement frustrante. Mais l’Espagnol continue à croire que les choses peuvent tourner bientôt. 

"Il y a certaines difficultés que nous traversons actuellement, mais nous allons les traverser ensemble", assure le double Champion du Monde. "Nous avons la bonne expérience dans tous les domaines pour rendre cela aussi court que possible, et je suis heureux des progrès."

"Le point de départ était peut-être trop bas et pas suffisamment mature, mais nous y arriverons. Malheureusement Spa, et probablement Monza, ne montreront pas vraiment les progrès que nous avons vus en Hongrie, où nous étions plus ou moins dans le Top 10 à chaque séance. J’espère que nous pourrons voir quelque chose de similaire à Singapour et lors des prochaines courses. Pour les courses à venir et l’année prochaine, les choses seront complètement différentes."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso
Équipes McLaren
Type d'article Actualités
Tags honda, moteur