Honda va vérifier si le moteur fissuré de Verstappen peut être réparé

Honda va procéder à de nouvelle analyses approfondies du moteur de Max Verstappen qui a dû être changé avant la course, pour voir s'il y a une chance de le sauver.

Honda va vérifier si le moteur fissuré de Verstappen peut être réparé
Charger le lecteur audio

Max Verstappen a dû changer d'unité de puissance entre les qualifications et la course du Grand Prix de Hongrie 2021 de F1. Ce moteur, qui équipait la Red Bull du Néerlandais lors de son gros crash de Silverstone, avait passé une série de contrôles du côté de l'usine de Sakura avant d'être testé, avec succès, lors de la première journée de l'épreuve magyare, à tel point que Honda avait jugé qu'il pouvait être utilisé pour la suite du week-end.

C'était donc sans compter sur un souci détecté après des contrôles de routine effectués samedi soir. Si les données ne montraient rien, une inspection physique a révélé la présence d'une fissure. Un problème qui semble terminal pour le bloc en question, qui est le second monté cette année par Verstappen, même si Honda va procéder à de nouvelles analyses pour en avoir le cœur net.

Toyoharu Tanabe, directeur technique de Honda F1, a déclaré : "Nous allons le renvoyer à Sakura pour vérifier la situation de la fissure et sa position. Nous pourrons alors déterminer ce qui pourrait se passer à l'avenir et voir si nous pouvons la réparer.

"Puisqu'il n'est pas possible de remplacer des pièces, nous examinerons si elle peut être réparée de l'extérieur. Le résultat déterminera si [le moteur] pourra être utilisé par la suite ou non. Je ne sais pas, mais j'ai l'impression que c'est une situation assez compliquée."

Lire aussi :

Tanabe en a également dit plus sur la manière dont le problème avait été découvert sans avoir été détecté auparavant : "Après les qualifications, la voiture est revenue, nous avons retiré le capot, enlevé le cache, et nous l'avons trouvé en vérifiant l'unité de puissance."

"Nous avions vérifié la même chose avant les qualifications, mais il n'y avait rien d'anormal. Cependant, lorsque nous l'avons examiné après, il y avait des fissures et l'huile s'écoulait. Il n'y a pas eu d'impact sur les données ou les performances, donc ce n'est pas une pièce qui apparaît dans les données."

Quant à Sergio Pérez, son implication dans le carambolage du départ a également endommagé son moteur. Là encore, des vérifications seront nécessaires pour savoir si ce bloc sera réutilisable, mais l'optimisme n'est pas de mise. "Il y a quelques anomalies dans les données, donc je pense qu'il pourrait être assez difficile de continuer à l'utiliser à l'avenir", a ajouté Tanabe.

Avec Ken Tanaka

partages
commentaires
Tests Pirelli : Russell au volant de la Mercedes
Article précédent

Tests Pirelli : Russell au volant de la Mercedes

Article suivant

Pourquoi quatre pilotes ont été réprimandés pour des t-shirts

Pourquoi quatre pilotes ont été réprimandés pour des t-shirts
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021