Horner attend une sanction contre Vettel suite à ses propos à la radio

partages
commentaires
Horner attend une sanction contre Vettel suite à ses propos à la radio
Par : Basile Davoine
31 oct. 2016 à 15:00

Christian Horner a indiqué qu’il serait très surpris si Sebastian Vettel n’était pas sanctionné pour les propos insultants qu’il a tenus à l’encontre de Charlie Whiting lors du Grand Prix du Mexique.

Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H derrière Felipe Massa, Williams FW38
Christian Horner, directeur d'équipe Red Bull Racing
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H salue la foule à la fin de la course
Sebastian Vettel, Ferrari fête sa troisième place sur le podium

Dans une colère noire en fin de course, le pilote Ferrari s’est littéralement lâché dans sa radio après avoir buté sur Max Verstappen, ce dernier court-circuitant le premier virage et conservant sa troisième place avant d’être finalement pénalisé. Sebastian Vettel s’est alors emporté, insultant directement le directeur de course de la FIA, Charlie Whiting.

Le quadruple champion du monde est allé présenter ses excuses auprès de Whiting rapidement après la course, mais selon Horner, aucun sport pourrait se permettre de laisser un tel comportement impuni.

"Bien sûr, dans la chaleur du moment, il y a toujours de l’émotion de la part du pilote", admet le directeur de Red Bull Racing. "Dans d’autres sports, je suis certain que si les joueurs de football avaient des micros, leur langage serait terriblement plus fleuri que ce que l’on entend en piste. Mais quel que soit le sport, vous ne pouvez pas abuser de l’arbitre. Alors je serais surpris si cela restait non sanctionné."

Après le Grand Prix du Mexique, Vettel a justifié son attitude en évoquant l’émotion dans l’intensité de la course. Mais d’autres considèrent que son attitude à la radio ces derniers temps laisse transparaître à quel point il pourrait ne pas être heureux chez Ferrari en ce moment. À Mexico, il s’était déjà fait remarquer lors des essais libres vendredi en qualifiant Fernando Alonso d’"idiot" suite à un incident mineur en piste.

Une théorie renforcée par l’étonnement de Christian Horner, qui assure que le pilote allemand ne s’est jamais comporté de la sorte lors de ses années passées chez Red Bull.

"Ce n’est pas une caractéristique qu’il avait lorsqu’il pilotait pour nous", souligne Horner. "Évidemment, sa frustration se manifeste, et tout le monde peut l’entendre."

Pour le moment, la FIA n’a pas fait le moindre commentaire sur l’affaire, en dépit de la controverse qui entoure les propos de Vettel dans sa radio.

Article suivant
Arrivabene juge la pénalité de Vettel "excessive et injuste"

Article précédent

Arrivabene juge la pénalité de Vettel "excessive et injuste"

Article suivant

Wolff - La situation devient plus simple à gérer pour Rosberg

Wolff - La situation devient plus simple à gérer pour Rosberg
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Mexique
Catégorie Course
Lieu Autodromo Hermanos Rodriguez
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités