Horner balaie les rumeurs de tensions chez Red Bull

Christian Horner, patron de Red Bull, a tenu à balayer les rumeurs de tensions chez Red Bull, après que Max Verstappen ait partagé ses craintes par rapport à la fiabilité.

Horner balaie les rumeurs de tensions chez Red Bull
Charger le lecteur audio

Avec une lutte à couteaux tirés face à Charles Leclerc et une fiabilité discutable dans les rangs de Red Bull, Max Verstappen a montré quelques signes d'anxiété depuis le début de la saison. Du côté des soucis mécaniques, le Néerlandais a perdu deux podiums et des points précieux avec ses abandons lors des Grands Prix de Bahreïn et d'Australie, alors qu'il naviguait tranquillement en deuxième position.

Le Champion du monde en titre a également déclaré que l'équipe devait cesser de se rendre les week-ends difficiles, des propos faisant suite aux problèmes qui ont limité son temps de roulage lors des essais du Grand Prix de Miami. Son père, Jos Verstappen, a admis après coup qu'il pouvait parfaitement comprendre pourquoi son fils était "un peu irritable" à propos de certaines choses.

Mais alors que des signes de tension ont fait surface dans le clan Red Bull, la patron de l'écurie, Christian Horner, affirme que ses relations avec Verstappen sont fortes, et que tout clash est dû à un désir de gagner émis dans le feu de l'action. "Nous sommes une équipe, nous sommes tous dans le même bateau", déclare Horner, interrogé sur la pression que Verstappen mettait sur l'équipe. "Nous le poussons et il nous pousse dans une dynamique d'équipe. Je ne pense pas que nous nous attendions à ce qu'après l'année dernière, quand ça s'est joué à la dernière course, nous soyons aussi compétitifs si tôt dans la saison."

Christian Horner et Max Verstappen célèbrent la victoire à Miami

Christian Horner et Max Verstappen célèbrent la victoire à Miami

Horner loue également la façon dont Verstappen pilote, et pense que sa forme du moment est dans la lignée de celle affichée pour l'obtention du titre en 2021. "Je pense qu'il pilote avec une grande maturité et qu'il fait vraiment un super travail", poursuit le Britannique. "L'année dernière, Max pilotait à un niveau incroyable et cette année, il ne fait que continuer."

Après le bon début de saison de Verstappen et la façon dont Red Bull a progressé depuis l'introduction de certaines évolutions sur la voiture lors du Grand Prix d'Émilie-Romagne, Horner estime qu'il reste peu de marge entre les deux meilleures voitures : "Je pense qu'elles sont très proches les unes des autres. Je crois qu'il faut juste essayer de faire la meilleure course possible. Il reste un long chemin à parcourir. Je pense que c'est tellement serré avec Ferrari, il y a eu de belles courses, et vous pouvez voir qu'il y a un grand respect entre Charles et Max. Ils prennent plaisir à courir l'un contre l'autre, vous pouvez le voir, et j'espérais ne pas avoir affaire à une autre année compétitive comme l'année dernière. Mais il semble que celle-ci pourrait bien aller jusqu'au bout également."

Alors que Ferrari s'apprête à apporter un ensemble important d'améliorations au Grand Prix d'Espagne, le patron de l'écurie de Milton Keynes est bien conscient que le week-end de Barcelone fournira un bon aperçu de la position des deux équipes. "On se rend coup pour coup", juge Horner. "Barcelone est un tout nouveau défi. Il y a des virages à grande vitesse et nous savons que Ferrari est fort dans ce domaine. C'est donc une question de profil. Miami nous convenait, nous avons pu faire en sorte que ça marche, et heureusement nous avons obtenu le meilleur résultat."

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Williams a un "très bon rythme" malgré les problèmes en qualifications
Article précédent

Williams a un "très bon rythme" malgré les problèmes en qualifications

Article suivant

Pourquoi Aston Martin devrait éviter les erreurs de Jaguar

Pourquoi Aston Martin devrait éviter les erreurs de Jaguar