Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
11 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
32 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
46 jours

Horner défend Hamilton et déplore la "naïveté" de Mercedes

partages
commentaires
Horner défend Hamilton et déplore la "naïveté" de Mercedes
Par :
28 nov. 2016 à 17:07

Le coup tactique tenté par Lewis Hamilton à Abu Dhabi en ralentissant le rythme de la tête de course ne surprend pas le directeur de Red Bull Racing, qui s'attendait à ce que ce scénario se produise dans la lutte pour le titre.

Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid franchit la ligne d'arrivée devant le Champion du monde Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid mène au départ
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, Max Verstappen, Red Bull Racing
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Le podium : Nico Rosberg, Mercedes AMG F1, fête son titre mondial avec le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 fête sa victoire avec Thomas Weber, membre du conseil d'administration de Daimler AG et son équipe
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 fête son premier titre de Champion du monde

Avant même le début du week-end à Abu Dhabi, Christian Horner avait évoqué la possible tactique que Lewis Hamilton appliquerait, en ralentissant le peloton s'il menait la course pour tenter de mettre Nico Rosberg sous pression et espérer voir d'autres pilotes s'intercaler entre les Mercedes.

Dimanche, c'est bien pour ce scénario que le Britannique a opté dans le dernier relais, ralentissant ostensiblement la cadence jusqu'à ce que lui, Rosberg, Vettel et Verstappen se retrouvent roue dans roue. Une tactique qui a échoué, Rosberg coupant la ligne en deuxième position et décrochant le titre mondial, mais qui a suscité bien des réactions. À commencer par celle de Mercedes pendant la course, avec des instructions claires données au triple champion du monde pour cesser ce petit jeu, mais qu'il n'a pas respectées.

Pour Horner, il ne faisait pourtant aucun doute que Hamilton tenterait sa chance de cette manière s'il s'avérait que c'était sa dernière carte à jouer.

"Je ne m'attendais pas à ce qu'il fasse quoi que ce soit de différent", estime le directeur de Red Bull Racing. "Il a totalement joué avec les règles. Gagner la course n'allait pas être suffisant pour lui, il avait besoin que des voitures se placent entre eux, et s'il avait creusé l'écart, ça n'aurait jamais été le cas… Ça n'aurait pas créé cette possibilité."

"Il a gagné la course aussi lentement qu'il le pouvait, c'est comme un match de football pendant lequel une équipe projette de faire tourner le ballon pour ne pas permettre à l'autre de s'en emparer. Je n'ai rien vu de mal dans ce qu'il a fait. Il y a seulement deux pilotes qui jouent le titre mondial, c'était absolument évident qu'il allait faire cela." 

"Injuste" de critiquer Hamilton

Horner ajoute que la réaction de Mercedes vis-à-vis de la tactique mise en place par Hamilton a de quoi surprendre, estimant que l'écurie allemande a été "naïve" si elle a cru que son pilote agirait différemment.

"Compte tenu de là où ils en étaient, cela dépendait seulement de ces deux gars", rappelle-t-il. "Il ne s'agissait que d'une bataille entre eux deux. Félicitations à Nico, il a fait une grande saison. C'est un champion du monde très méritant, mais c'était naïf de croire qu'il y aurait une approche différente de cette course avec ce qu'il y avait en jeu."

Interrogé sur l'attitude qu'il aurait adoptée en tant que directeur d'équipe face à une telle situation, Horner s'explique : "Nous savons que Toto [Wolff] aime contrôler la plupart des choses dans le paddock, y compris les pilotes des autres équipes… Donc on ne pouvait pas s'attendre à quelque chose de différent."

"Ils courent pour le titre mondial, le titre mondial des pilotes. Il y a seulement deux gars et ils sont tous les deux dans la même voiture. Pour Lewis, gagner la course n'était pas suffisant, et il a fait une course tactique. Il n'a rien fait de façon déloyale. Il a fait une course tactique. Il n'a rien fait de contraire au règlement et je crois que ce serait injuste de critiquer Lewis pour la manière dont il a piloté. C'était évident, en débutant ce week-end, que c'était sa seule chance d'aboutir au résultat qu'il voulait. Ce serait injuste de le critiquer." 

Article suivant
Interview - Keke Rosberg rompt un silence long de six ans

Article précédent

Interview - Keke Rosberg rompt un silence long de six ans

Article suivant

Une bosse serait à l'origine de l'abandon de Bottas

Une bosse serait à l'origine de l'abandon de Bottas
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Abu Dhabi
Catégorie Course
Lieu Yas Marina Circuit
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Basile Davoine