Formule 1
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Horner écarte la rumeur de son remplacement

partages
Horner écarte la rumeur de son remplacement
Par :
24 juin 2015 à 09:06

Gerhard Berger, et Jean Alesi, sur la grille
Le vainqueur Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 sur le podium avec Gerhard Berger
Dr Helmut Marko, consultant Red Bull Motorsport avec Christian Horner, Red Bull Racing, Team Principal
Christian Horner, Directeur de Red Bull Racing

C'est la dernière rumeur du moment dans le paddock F1 : Christian Horner serait sur le point d'être remplacé à son poste de directeur d'équipe de l'écurie Red Bull, suite aux résultats décevants du team cette saison.

Son successeur présumé? Gerhard Berger, qui fut dirigeant de la Scuderia Toro Rosso dans ses premières années d'existence et reste proche du grand patron de la marque, Dietrich Mateschitz. C'est toutefois une rumeur que Horner a évidemment voulu écarter.

"J'ai été choqué," déclare-t-il dans The Times. "J'étais loin de me douter que les gens parlaient de moi ainsi. J'ai un long contrat avec l'équipe. C'est difficile, mais j'ai dîné avec Dietrich samedi soir et nous nous entendons toujours très bien. Nous savons que nous avons des problèmes, mais il nous faut juste les résoudre en travaillant et je suis là pour faire ce travail."

Horner n'est pas le seul à se montrer abasourdi suite à cette rumeur : c'est également le cas de Helmut Marko. "C'est vraiment n'importe quoi," ajoute le conseiller de l'écurie dans les colonnes du journal Kleine Zeitung. "Quiconque a lancé cette rumeur l'a purement et simplement inventée. C'est simplement faux."

L'opposition aux V6 turbo

Dans un contexte où l'association Red Bull-Renault bat de l'aile à cause des difficultés rencontrées par le motoriste français, Christian Horner rappelle que l'écurie anglo-autrichienne fait partie de celles qui s'étaient opposées aux V6 turbo utilisés aujourd'hui.

"Red Bull fait partie des équipes qui se sont opposées à la réglementation moteur actuelle, il y a deux équipes qui s'y étaient opposées, parce que nous ne pensions pas que ce fût la bonne direction à suivre pour la F1," confirme Horner.

"Malheureusement, quand on laisse un groupe d'ingénieurs sans directive claire au sujet des coûts ou de ce que le produit doit être, bien sûr qu'ils vont trouver quelque chose d'extrêmement complexe et d'extrêmement sophistiqué."

Article suivant
Analyse - Pourquoi les F1 de 2017 vont améliorer la course

Article précédent

Analyse - Pourquoi les F1 de 2017 vont améliorer la course

Article suivant

Williams demande des budgets capés "pour la survie de la F1"

Williams demande des budgets capés "pour la survie de la F1"

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Gerhard Berger
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Benjamin Vinel