Horner - La F1 a besoin d'une refonte après "l'erreur" des V6 turbo hybrides

La Formule 1 a besoin d’une refonte majeure pour gagner sa popularité perdue après "l’erreur" des règlements actuels sur le moteur turbo hybride affirme Christian Horner, le directeur de Red Bull Racing.

Avec la rencontre entre les motoristes à Abu Dhabi ce samedi pour débuter les discussions concernant les nouvelles règles pour 2017 et au-delà, l’idée que le sport pourrait avoir besoin d’une refonte fait son chemin.

Horner, dont la structure a failli être conduite en dehors de la discipline en raison de ses difficultés à obtenir un accord de fourniture moteur, pense que le mieux que la F1 pourrait faire est de définir exactement ce qu’elle veut devenir.

Et il pense que la situation a été exacerbée par les équipes qui ont trop protégé leurs intérêts compétitifs, au lieu de faire ce qui était le mieux pour le sport.

"Je suppose que quand vous regardez cela, les équipes ont collectivement été spectaculairement incapables d’arriver avec des solutions et des remèdes aux problèmes," a expliqué Horner. "Et je pense que le problème auquel nous faisons face en Formule 1 est que vous avez des intérêts particuliers."

"Au sein de votre propre équipe, vous essayez de protéger les éléments qui sont vos forces ; ça vous offre cette compétitivité sur vos adversaires. Et je pense que c’est là où la Formule 1 s’est prise les pieds dans le tapis sur les dernières années et, en effet, la formule moteur que nous avons aujourd’hui est sans doute une erreur."

"C’est cher. La technologie est fantastique mais nous ne faisons pas un super travail de communication et je pense que ça nous place dans une situation où probablement la moitié de la grille est actuellement insolvable. Je pense qu’il y a une question fondamentale à laquelle il faut répondre et c’est : qu’est-ce que la Formule 1 devrait être?"

Un déséquilibre technologique

Horner pense que la F1 doit faire bien mieux pour définir la manière d’équilibrer au mieux la valeur de son spectacle, tout en assurant aussi sa position sur le plan technologique.

"Je crois vraiment que la Formule 1 doit être du spectacle", a-t-il déclaré. "Il devrait y avoir un intérêt technologique, mais il faut que les promoteurs et les propriétaires du sport, ensemble avec les décideurs des règles, décident de ce qu’est le produit, et arrivent avec des règles, sans laisser les ingénieurs les écrire."

"Ils [devraient] arriver avec ces règles et les placer en face des équipes et dire "c’est ce que la Formule va être et c’est ce qu’elle devrait être à l’avenir", et ils doivent amener quelques personnes avec les bonnes compétences afin d’être capables de définir ce que sont ces règlementations."

"Et il y a de bonnes personnes qui ne sont actuellement pas liées à une équipe et qui sont impartiales, qui viennent avec un ensemble de règles qui sont dans le meilleur intérêt de la Formule 1, qui vont fournir le meilleur spectacle pour les fans, pour le public, pour les spectateurs payants qui sont la colonne vertébrale de ce que nous faisons."

"Parce que sans eux, il n’y a pas de spectacle, il n’y a pas de Formule 1 et nous devons refaire de la Formule 1 un sport qui captive le public."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités
Tags christian horner, déclaration, moteur