Horner - La F1 a "désespérément besoin" d'une meilleure lutte pour le titre

Christian Horner, le directeur de Red Bull, estime que la Formule 1 a "désespérément besoin" d'une meilleure bataille pour le championnat en 2017, après trois années de domination de la part de Mercedes.

Horner - La F1 a "désespérément besoin" d'une meilleure lutte pour le titre
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W04, Sebastian Vettel, Red Bull Racing RB9 et Fernando Alonso, Ferrari F138
Christian Horner, Team Principal Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12 mène devant Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Bernie Ecclestone et Christian Horner, Team Principal du Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12, Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Max Verstappen, Red Bull Racing teste les pneus Pirelli 2017
Max Verstappen, Red Bull Racing teste les pneus Pirelli 2017
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06 s'arrête pour chausser les pneus intermédiaires
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing teste les pneus Pirelli 2017
Kimi Raikkonen, Ferrari et Daniel Ricciardo, Red Bull Racing testent les pneus Pirelli 2017
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12

Les trois premières saisons de l'ère du V6 turbo hybride ont été marquées par la domination de Mercedes sur la F1, d'une intensité inédite dans l'Histoire de la discipline, même si, par deux fois lors de ces trois années, la lutte pour le titre entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg est allée jusqu'à la dernière course de la saison.

Red Bull, qui a remporté les huit titres en jeu entre 2010 et 2013, est l'écurie qui a remporté le plus de Grands Prix entre 2014 et 2016, derrière les 51 succès de Mercedes, avec cinq victoires - trois en 2014 et deux en 2016 -, terminant, ces deux saisons-là, au deuxième rang du classement constructeurs.

Quand il est demandé à Christian Horner si la Formule 1 avait besoin d'une meilleure lutte pour le titre, il répond : "Je pense que, quand on voit les réactions à une course comme le Brésil et que les gens en parlent toujours une semaine après - et rien qu'entendre la réaction du public était fantastique -, cela montre de quoi la F1 est capable. Il faut créer plus de week-ends comme cela pendant l'année."

Il rappelle aussi que, lors des années de succès de son écurie, il y avait "bien plus de concurrence", notamment de la part de Ferrari et McLaren puisque Lewis Hamilton, en 2010, et surtout Fernando Alonso, en 2010 et 2012, étaient parvenus à rester en course pour le titre pilotes jusqu'à la dernière épreuve de la saison.

"Personne n'aime les vainqueurs en série. On nous a reproché cela lors du cycle de quatre ans que nous avons connu. Mais lors d'une de ces années [en 2012], il y avait eu sept vainqueurs différents lors des sept premières courses. Deux de ces championnats sont allés jusqu'au dernier Grand Prix. Et c'était toujours une bataille, avec Ferrari, McLaren ou Mercedes, jusqu'à la fin. Il y avait bien plus de concurrence."

"Je pense que la F1 a désespérément besoin de cet élément de compétition - il faut vraiment trois écuries et six pilotes qui arrivent à un Grand Prix en étant capables de le gagner."

Changement de règles

Un des points de discussion, depuis que le règlement 2017 a été validé, est la question de savoir si le maintien des règles 2014-2016 aurait pu permettre le resserrement naturel de la hiérarchie recherché et si, en bouleversant le règlement technique, on ne risquait pas de favoriser une nouvelle domination en remettant tout le monde à zéro. C'est notamment la position soutenue par Toto Wolff, le directeur exécutif de Mercedes.

Une position qui n'est pas partagée par son homologue de Red Bull : "Je pense que changer les règles bouleverse un peu les choses. Je suis sûr que Toto aimerait geler les voitures pour les cinq prochaines années. Mais je pense qu'un changement de réglementation est une énorme opportunité pour nous."

"Je pense que nous avons une équipe forte, que nous avons un duo de pilotes fort et que nous avons tous les ingrédients pour faire une belle campagne ensemble l'année prochaine, et j'espère que nous allons vraiment réduire cet écart pour mettre fin à la domination de Mercedes."

Pour le Britannique, cependant, les nouvelles règles vont sans doute créer des différences plus importantes entre les pilotes eux-mêmes. "Les voitures seront plus physiques, plus difficiles. Cela va créer une différence entre les pilotes, plus que ce que l'on voit en ce moment."

"Les pilotes plus courageux seront, c'est sûr, récompensés. Et ce sera un spectacle plus excitant aussi parce que les voitures, ce sera quelque chose à voir, avec la vitesse de passage en virages qu'elles vont atteindre."

Avec Valentin Khorounzhiy et Jonathan Noble

partages
commentaires
Key - Le règlement 2017, "plus grand changement" en F1 depuis 20 ans

Article précédent

Key - Le règlement 2017, "plus grand changement" en F1 depuis 20 ans

Article suivant

Grosjean s'impose au Trophée Andros

Grosjean s'impose au Trophée Andros
Charger les commentaires
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021