Horner : "La F1 ne peut pas faire confiance aux constructeurs"

La Formule 1 a perdu hier une nouvelle équipe détenue par un grand constructeur automobile

La Formule 1 a perdu hier une nouvelle équipe détenue par un grand constructeur automobile. Après Honda et BMW, c'est Toyota qui a décidé de se retirer et ce, avec effet immédiat.

Christian Horner, le patron de l'écurie Red Bull Racing, estime que le départ de l'équipe japonaise signifie que la Formule 1 ne devrait pas faire confiance aux constructeurs automobiles, expliquant que les équipes privées sont l'âme même de ce sport.

"C'est avec tristesse que nous avons appris la décision de Toyota. Vous devez penser aux employés. Je crois qu'il y en a pas loin de mille qui vont connaître un avenir difficile, à moins qu'ils se tournent vers d'autres programmes," a-t-il déclaré au micro de la BBC Sport.

"Pour la Formule 1, perdre un nom et le plus grand constructeur automobile du monde qu'est Toyota est décevant. Mais cela montre que la Formule 1 ne devrait pas faire confiance aux grands constructeurs."

"Les écuries indépendantes sont le cœur et l'âme de la Formule 1. Elles n'ont pas tendance à arriver et partir comme le font les constructeurs,."

"Nous avons encore une grille qui se porte très bien. Le départ de Toyota donne une chance à l'équipe Sauber, actuellement privée, de prendre leur place. Donc, nous devrions avoir une année compétitive en 2010. Nous aurons treize équipes, nous l'espérons. Mais malheureusement sans Toyota, ce qui est dommage et une perte."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing , Sauber
Type d'article Actualités