Horner - Les menaces de Mateschitz sont sérieuses

Avant le Grand Prix d'Autriche qui se déroule ce week-end, Dietrich Mateschitz a fait une sortie médiatique remarquée. Le grand patron de Red Bull a fait savoir qu'il perdait de l'intérêt pour la F1, tout en s'en prenant à Renault face aux soucis rencontrés par le motoriste français.

Alors que Red Bull évolue à domicile ce week-end, en présence de Mateschitz, il n'en fallait pas moins pour que surgissent à nouveau les suppositions autour d'un départ de la F1 pour la marque de boisson énergisante.

Lire aussi : Red Bull dans l'impasse sans Renault?

Directeur de l'écurie autrichienne, Christian Horner a insisté pour faire savoir que les menaces de Mateschitz n'étaient pas à prendre à la légère.

"Dietrich ne parle pas souvent publiquement, mais quand il le fait, il faut écouter", a-t-il insisté. "Il exprime ses opinions et sa vision. Il est très certainement frustré en ce moment."

De quoi laisser penser que Red Bull pourrait quitter la F1 à moyen terme? "Je ne suis pas en position de dire ça", répond Horner. "Dietrich est le président, il est le propriétaire, on doit écouter ce qu'il dit. J'espère que ça n'arrivera pas. Nous devons trouver une solution. C'est dans l'intérêt de la F1 que Red Bull soit dans le sport."

Le temps joue contre Red Bull

Dans l'immédiat, Red Bull Racing doit gérer un nouveau week-end difficile sur le plan sportif, avec des pénalités moteur et un manque de performance toujours évident. Horner n'accable pas davantage Renault, mais le V6 français reste le problème majeur sur la RB11.

"Je crois que ce n'est pas une seule chose. Si l'on regarde notre déficit par rapport à Mercedes, on pourrait dire que c'est 80% du côté moteur, et probablement 20% du côté châssis", estime Horner. "La solution la plus rapide pour améliorer nos performances est évidemment d'avoir plus de puissance. Renault travaille dur du côté de Viry, mais le côté frustrant est que cela prend du temps avec le moteur."

"Nous sommes bien sûr impatients d'avoir une voiture performante. Nous travaillons avec eux en coulisses, et le temps nous le dira. Je crois que dans les deux prochaines semaines ils auront quelques résultats intéressants pour l'année prochaine et plus tard cette année, ce qui est crucial."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Autriche
Circuit Red Bull Ring
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités
Tags avenir, déclarations