Horner n’est pas fan du halo de Ferrari

Christian Horner, le directeur de Red Bull Racing, affirme que le halo de protection de cockpit dévoilé par Ferrari à Barcelone n’est pas du tout la solution idéale.

Horner n’est pas fan du halo de Ferrari
Kimi Räikkönen, Ferrari SF16-H avec le système de protection du cockpit type
Alberto Antonini, attaché de presse Ferrari discute de la protection du cockpit type
Alberto Antonini, attaché de presse Ferrari discute de la protection du cockpit type
Kimi Räikkönen, Ferrari SF16-H avec la protection du cockpit type
Le halo utilisé sur la Ferrari SF16-H
Kimi Räikkönen, Ferrari SF16-H avec le système de protection du cockpit type

Ferrari a surpris lors des deux dernières journées des essais de Barcelone en montant sur sa monoplace un dispositif de protection du cockpit type "halo".

Horner, directeur général de l’écurie Red Bull Racing, avoue ne pas être un grand fan de cette solution. Il croit que ce dispositif, muni d'un gros pilier central, restreint trop la vision du pilote.

Personnellement, ça ne me plaît pas”, affirme Horner. “Je comprends que la sécurité du pilote doit primer. Toutefois, je suis un puriste qui accepte que le cockpit ouvert fasse partie de l’ADN de la Formule 1 depuis plus de 60 ans et des risques associés à cela."

“Nous devons évidemment limiter les risques associés à un cockpit ouvert. Mais ce treillis de protection, de type halo, n’aurait pas protégé Felipe Massa et n’aurait pas, non plus malheureusement, sauvé Jules Bianchi.

Horner ajoute : “Nous allons tester une solution différente qui est, selon moi, plus élégante. Mais nous nous éloignons du véritable cockpit d’une F1. Quand il grimpe dans sa monoplace, le pilote doit accepter une part de risque. Quand j’ai piloté en Formule 3000, je connaissais ces risques. Cela faisait partie du challenge.

“Par contre, nous devons être responsables et étudier toutes les solutions. Je ne suis pas un fan de ce genre de halo. Cela nuit à la visibilité du pilote, surtout dans des montées comme à Spa, à Monaco après Ste-Dévote, ou bien dans la montée du virage 1 à Austin. Les pilotes verront-ils bien ce qui se passe autour d’eux ?” se questionne le Britannique.

La solution Red Bull

Red Bull Racing a effectué ses propres études basées sur un toit en acrylique qui couvrirait toute l’ouverture du cockpit au lieu d’un pilier qui est placé face au pilote, comme pour le halo de Ferrari.

Horner a déclaré à Motorsport.com : “Nous avons l’intention de l’installer sur une voiture de démonstration. Ce test n’aura pas lieu dans le cadre d’un week-end de Grand Prix. Notre dispositif ressemble plutôt à une verrière ouverte, un peu comme une sorte de gros pare-brise. Cette solution est plus élégante et devrait offrir une meilleure visibilité au pilote. On verra ce que la FIA pense de ce dispositif.”

Interrogé à savoir ce qui arrivera quand ce pare-brise de couvrira de débris de gomme de pneus et d’huile, Horner répond : “D’autres voitures de course, comme celles d’endurance, semblent s’accommoder d’un pare-brise. Cela ne devrait donc pas poser problème.”

Avec Jonathan Noble

partages
commentaires
Accord moteur - Équilibre difficile entre sport et business

Article précédent

Accord moteur - Équilibre difficile entre sport et business

Article suivant

Wurz - Le sondage du GPDA a évité de changer le format des GP

Wurz - Le sondage du GPDA a évité de changer le format des GP
Charger les commentaires
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021