Horner - “Nos pilotes ont fait de leur mieux”

Le Grand Prix du Brésil n’a pas procuré les résultats espérés pour l’écurie Red Bull Racing. Sur l’Autodromo José Carlos Pace de Sao Paolo qui réclame pas mal de puissance moteur, les RB11 n’ont guère brillé.

De plus, le moteur évolué Renault n’a pas vraiment montré une réelle progression sur la version précédente. Toutefois, les ingénieurs de Renault affirment qu’ils doivent encore travailler pour en extraire toute la puissance.

Les pilotes ont fait de leur mieux, mais nous savions que cette piste ne nous serait pas favorable”, déclare Christian Horner, team principal de Red Bull Racing. “Il est difficile de doubler ici et nous n’étions pas assez rapides sur la ligne droite. D’ailleurs, notez que seules quatre voitures terminent sur le tour du vainqueur. Daniil Kvyat a compté de bons points tandis que Daniel [Ricciardo] a gagné sept places peu après le départ. Nous lui avons fait effectuer un court relais en pneus primes, mais cela n’a pas fonctionné”.

Le Russe Kvyat s’était qualifié en 7e place, mais a pris le départ de la course en 6e place suite à la pénalité imposée à la Williams de Valtteri Bottas. Après une course difficile, il croise l’arrivée en 7e position.

Nous avons fait le maximum aujourd’hui. Je me suis fait doubler dans les stands par la Force India lors du premier arrêt, et cela a compromis ma course”, dit Kvyat.

J’ai ensuite suivi Nico Hülkenberg durant un bon moment. C’était difficile de trouver un endroit pour le doubler. Il me tenait derrière lui avec la bonne vitesse maximale. J’ai utilisé le DRS à quelques reprises, mais ce ne fut pas suffisant. Nous sommes heureux d’amasser six points ici. Il était vraiment difficile de faire mieux”.

L’Australien Daniel Ricciardo s’était qualifié au 9e rang, mais a dû démarrer loin derrière, depuis la 19e place suite à une pénalité de 10 places sur la grille pour un changement de moteurs.

J’ai doublé pas mal de voiture durant les premiers tours, puis je me suis arrêté pour un changement de pneus osé”, raconte Ricciardo.

Ces pneus primes n’avaient pas la durée de vie espérée, et nous avons alors dû adopter une stratégie à trois arrêts. Certains moments de la course ont été ennuyeux, mais ma bataille avec Sergio Perez m’a encouragé. La pénalité sur la grille ne m’a clairement pas favorisé”.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Brésil
Circuit Autódromo José Carlos Pace
Pilotes Daniel Ricciardo , Daniil Kvyat
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités
Tags brésil, f1, red bull, renault