Horner : Nous ne sommes pas de mauvais perdants

Depuis le début de la saison et malgré deux victoires, Red Bul Racing se plaint des pneus Pirelli

Depuis le début de la saison et malgré deux victoires, Red Bul Racing se plaint des pneus Pirelli. Cependant, ces plaintes répétées ne font pas de l'écurie autrichienne une mauvaise perdante selon Christian Horner, le Team Principal de l'équipe au Taureau Rouge.

Avec les pneus Pirelli version 2013, Red Bull semble être en difficultés par rapport à Ferrari mais aussi à Lotus. L'écurie triple Championne du Monde en titre a même poussé pour revenir aux gommes utilisées l'an dernier, mais Pirelli ne peut faire marche arrière sans l'unanimité des autres équipes.

"Je ne pense pas que nous soyons de mauvais perdants", se défend Horner. "Dans le sport vous pouvez gagner et vous pouvez perdre. Lorsque vous perdez, vous devez travailler plus dur et ne pas vous plaindre des drapeaux jaunes."

Christian Horner n'a pas oublié de rappeler au souvenir de tous la polémique des drapeaux jaunes qui avait été créée quelques jours après le Grand Prix du Brésil 2012, lorsque Ferrari se demandait si un dépassement de Sebastian Vettel avait bien été légal dans les ultimes kilomètres de la course au titre pilotes.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités