Horner parle des coûts en F1 et des châssis clients

Sujet très sensible en F1, l’utilisation ou non de châssis clients est revenue sur le tapis avec la sécurisation de nouveaux accords commerciaux liant toutes les équipes du championnat du monde de F1 à la FOM de Bernie Ecclestone

Sujet très sensible en F1, l’utilisation ou non de châssis clients est revenue sur le tapis avec la sécurisation de nouveaux accords commerciaux liant toutes les équipes du championnat du monde de F1 à la FOM de Bernie Ecclestone.

Avec des conditions financières différentes pour toutes les équipes prenant part au championnat, notamment sur la base de l’importance historique ou sportive de chaque équipe, de nombreux teams privés en situation financière délicate pourraient se trouver dans une position où seul l’achat d’un châssis client à une grosse équipe pourrait être une option viable de survie.

Pour autant, personne dans ces petites équipes ne souhaite réellement voir cela se produire ; dans certains teams plus huppés, au contraire, vendre une ancienne auto permet d’amortir le coût de conception, et indirectement, de contrôler la concurrence montante avec un produit déjà daté. Mais ce sont une nouvelle fois les petites équipes qui doivent mettre la main à la poche pour permettre aux grands d’amortir leurs coûts ; un système trop déséquilibré pour une majorité d’observateurs, sans parler du côté puriste de conception propre à la F1, qui s’en trouverait ainsi sérieusement touché.

Mais Christian Horner, à la tête de Red Bull Racing, incite à garder l’esprit ouvert sur le sujet.

Si vous regardez les coûts en F1, il est nécessaire d’avoir 400 à 500 personnes pour ne serait-ce que participer, et c’est réellement trop. Maintenant, si l’on regarde cela uniquement du point de vue des coûts, la chose la plus logique serait d’ôter un grand montant du coût en vendant une voiture datée d’un an dans sa globalité. Maintenant, si cela va contre ce qu’un constructeur devrait être en F1 actuelle, c’est un autre débat”.

Horner comprend bien les réticences sur le sujet, mais estime qu'il convient d'évaluer l'option si l'on se pose la question des coûts en F1.

Si l’on est absolument omnubilé par le fait de réduire les coûts, alors, sans l’ombre d’un doute, c’est la façon la plus efficace de le faire. Que ça une bonne chose à faire est évidemment une autre question. Inévitablement, il va y avoir beaucoup de débats sur le sujet et c’est quelque chose au sujet de quoi, en tant que sport, nous devons être ouverts d’esprit”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités