Horner : "Pas l'écart auquel on s'attendait !"

Après avoir joué avec le feu en n'effectuant pas un deuxième tour rapide en Q3, Sebastian Vettel a décroché une deuxième pole de rang, après celle obtenue il y a quinze jours à Monza

Après avoir joué avec le feu en n'effectuant pas un deuxième tour rapide en Q3, Sebastian Vettel a décroché une deuxième pole de rang, après celle obtenue il y a quinze jours à Monza. Au-dessus du lot depuis le début du week-end, le triple Champion du Monde en titre a ainsi économisé un train de pneus, suffisamment sur de son fait.

Au final, l'Allemand a glané cette pole position pour neuf petits centièmes, qui le séparent de Nico Rosberg. Dans les rangs de Red Bul Racing, on a croisé les doigts jusqu'à la dernière seconde, comme le souligne Christian Horner.

"9 centièmes, ce n'est pas l'écart auquel on s'attendait !", souffle le team principal de l'équipe autrichienne. "Mais quand Sebastian a dit qu'un dixième serait tout ce qu'il pouvait tirer de la voiture, on a préféré le laisser aux stands. Le plan était de mettre Mark [Webber] en première ligne mais il y a eu une différence entre lui et Rosberg dans le dernier secteur. C'est dommage que Grosjean l'ait passé à la fin, car ça le met du mauvais côté de la piste pour le départ."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Rosberg , Sebastian Vettel
Type d'article Actualités