Horner ne ferme pas la porte à un retour de Gasly

Malgré la frustration affichée par Pierre Gasly après la reconduction de Sergio Pérez chez Red Bull en 2022, Christian Horner assure que la porte d'un retour n'est pas définitivement fermée.

Horner ne ferme pas la porte à un retour de Gasly

Pierre Gasly est parmi les pilotes les plus en vue en Formule 1. Le Français a crevé l'écran l'année dernière en remportant, un an après une rétrogradation cuisante de Red Bull vers Toro Rosso (futur AlphaTauri), le Grand Prix d'Italie. Mais plus encore que ce coup d'éclat permis par une grande réussite ce jour de septembre 2020, c'est la régularité de ses performances aussi bien en qualifications qu'en course depuis deux ans dans une écurie aux moyens modestes qui est saluée.

Toutefois, comme souvent au sein de la filière Red Bull, l'échec de sa demi-campagne dans un baquet du vaisseau amiral de la flotte gonflée à la taurine semble teinter de négatif sa légitime candidature à un retour du côté de Milton Keynes. Si bien qu'après un autre échec, celui d'Alex Albon l'an passé, la firme autrichienne a pour la première fois depuis une douzaine d'années fait appel à un pilote extérieur à sa filière, en la personne de Sergio Pérez, pour faire équipe avec Max Verstappen.

Il y a quelques semaines, sans surprise malgré des résultats pas tout à fait à la hauteur des attentes, le Mexicain a été reconduit pour 2022 chez Red Bull Racing. Un choix qui a frustré Gasly qui estime ne pas être "récompensé" pour ses bonnes performances chez AlphaTauri.

Lire aussi :

De là à dire qu'un retour est désormais impossible ? Pas selon Christian Horner : "Je n'exclurai jamais rien. Il pilote à un très bon niveau. Il est encore très jeune, il fait du bon travail. Pour 2023, nous avons plusieurs options disponibles, donc quand vous êtes dans la situation dans laquelle nous nous trouvons, c'est exactement ce que nous voulons."

"Pierre Gasly a fait un travail phénoménal avec AlphaTauri ces deux dernières saisons, et leurs aspirations continuent de croître, donc c'est une bonne chose qu'il conserve le volant de leader là-bas. Il reste un pilote Red Bull Racing prêté à AlphaTauri."

La question du fonctionnement de la filière finira d'autant plus par se poser que les deux écuries du géant de la boisson énergisante ne suffisent désormais manifestement plus à placer tous les pilotes que Red Bull souhaite voir évoluer en Formule 1, comme le démontre l'arrivée d'Alex Albon chez Williams l'année prochaine alors que Yuki Tsunoda conserve son baquet chez AlphaTauri en dépit d'un exercice 2021 pour le moment décevant.

"Nous avons ce groupe de jeunes talents qui arrivent", a déclaré Horner sur le sujet. "Nous avons Liam Lawson et Jüri Vips en F2, nous avons Dennis Hauger en tête en F3 et un jeune Américain très prometteur, Jak Crawford. Il y a donc de la force et de la profondeur dans le programme junior."

partages
commentaires
Alpine espère retrouver la forme au GP de Russie
Article précédent

Alpine espère retrouver la forme au GP de Russie

Article suivant

Valtteri Bottas débarque à la Race of Champions

Valtteri Bottas débarque à la Race of Champions
Charger les commentaires
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021