Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
6 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
27 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
41 jours

Horner : Vettel ? "Il a un volant Ferrari jusque fin 2020"

partages
commentaires
Horner : Vettel ? "Il a un volant Ferrari jusque fin 2020"
Par :
Co-auteur: Guillaume Navarro
31 août 2019 à 08:15

Christian Horner a l'embarras du choix... et surtout l'embarras au moment d'évaluer les options de volant pour le second baquet Red Bull 2020. Il indique cependant que la marque pourrait accorder sa confiance à un pilote "de l'extérieur" si son propre groupe de jeunes talents ne délivrait pas à la hauteur des attentes du team.

Red Bull va étudier ses options pour l'attribution de son second baquet 2020 en dehors de son propre vivier si aucun de ses pilotes actuellement sous contrat "ne fait le boulot."

Alex Albon a remplacé Pierre Gasly à compter de ce week-end au sein du team Red Bull Racing, consécutivement aux difficultés rencontrées par le Français pour atteindre le niveau de performance souhaité par l'équipe qui lutte contre Ferrari au championnat et remporte courses et podiums avec Max Verstappen. L'évaluation grandeur nature d'Albon représente une opportunité autant qu'un risque pour celui-ci de décrocher ou manquer le volant de titulaire pour la saison prochaine.

S'exprimant pour la toute première fois depuis le changement de pilotes, Christian Horner, directeur d'équipe, explique : "L'idéal serait de sélectionner le pilote qui sera aux côtés de Max l'an prochain au sein de cette réserve de pilotes que nous avons sous contrat. Et si nous avons le sentiment qu'aucun de nos pilotes du pool ne fait le boulot, alors bien évidemment, nous regarderons à l'extérieur pour cela. Mais je suis confiant quant au fait que le talent dont nous disposons dans le groupe sera suffisant."

Albon est actuellement le mieux placé des pilotes Red Bull pour conserver le baquet la saison prochaine, d'autant que les options extérieures de premier plan, telles que Ricciardo ou Vettel, seront sous contrat en 2020 et arrivent à leur terme seulement à la fin de la saison prochaine. Interrogé par Motorsport.com sur l'intérêt que pouvait représenter un pilote comme Nico Hülkenberg, Horner ne chasse pas le sujet : "Bien entendu, nous observons la situation externe mais il est improbable que nous prenions un pilote provenant de l'extérieur de notre programme de développement. Mais comme je l'ai dit, si nous sentons que nous n'avons pas un pilote pouvant faire le travail, nous en prendrons un de l'extérieur, comme nous l'avions fait avec Mark Webber."

Lire aussi :

Sebastian Vettel pourrait faire l'objet de l'intérêt de Red Bull si ses espoirs personnels de remporter un championnat avec Ferrari s'amenuisaient. L'Allemand a remporté ses quatre couronnes mondiales avec Red Bull, de 2010 à 2013, mais est encore sous contrat Ferrari en 2020. Cependant, Vettel avait déjà quitté Red Bull en 2015 pour rejoindre Maranello un an avant le terme de son contrat avec la firme au Taureau Rouge. "Il n'est pas disponible l'an prochain", tranche néanmoins Horner. "Il a un volant Ferrari et est sous contrat jusqu'au terme de la saison 2020."

Red Bull a promu Vettel, Ricciardo, Kvyat, Verstappen, Gasly et Albon de Toro Rosso à Red Bull au fil des années. Horner croit en cette philosophie du jeunisme et illustre son raisonnement par le niveau affiché par Leclerc cette année.

"Si nous n'avions pas pris de risques avec des jeunes par le passé, ils n'auraient jamais percé et réalisé de performances pour nous. Leclerc fait un travail plutôt bon chez Ferrari et je pense qu'Albon a fait un très bon boulot pour Toro Rosso. Ils sont plus haut au championnat constructeurs qu'ils ne l'ont jamais été ces dix dernières années. Il est facile de se montrer conservateur. Mais il faut être un peu plus brave, plus ambitieux, parfois. Et prendre le risque de la jeunesse."

Lire aussi :

Article suivant
Brawn : "Un nombre surprenant d'équipes ont signifié leur intérêt"

Article précédent

Brawn : "Un nombre surprenant d'équipes ont signifié leur intérêt"

Article suivant

Pérez revient à l'ancien moteur Mercedes après l'incident des EL2

Pérez revient à l'ancien moteur Mercedes après l'incident des EL2
Charger les commentaires